logo

Menthe poivrée / Mentha piperita

La Menthe poivrée (Mentha x piperita) est une plante herbacée de la famille des Lamiacées. Ce type de menthe serait issue d'un croisement entre Mentha aquatica et Mentha spicata. C'est une plante vivace par son rhizome qui se propage sous terre ; elle se propage également par stolons

Famille botanique : Lamiacées

Organe producteur : Parties aériennes

Biochimie : Menthol, menthone

Propriétés : Tonique digestif, Antinauséeux, Antalgique, Tonique mental


Voies d'administration

Voie oraleVoie cutanéeDiffusion
pastille pastille pastille pastille pastille pastille

Utilisation en aromathérapie

Dyspepsie avec flatulences

1 goutte sur un comprimé neutre

A prendre midi et soir après le repas pendant 2 jours

Aérogastrie

1 goutte sur un comprimé neutre

A prendre midi et soir après le repas pendant 2 jours

Aérophagie

1 goutte sur un comprimé neutre

A prendre midi et soir après le repas pendant 2 jours

Indigestion

1 goutte sur un comprimé neutre

A prendre après le repas quand la digestion est lente

Constipation

1 goutte sur un comprimé neutre

A prendre matin, midi et soir pendant 5 jours

Mal des transports

1 goutte + 1 goutte de Citron jaune

A prendre sur un comprimé neutre 10 min avant le départ, renouvelable

Céphalées avec anxiété

1 goutte

En massage sur chaque tempe, le temps de la céphalée

Migraine

1 goutte

En massage sur chaque tempe, le temps de la migraine

Asthénie (fatigue) due à un surmenage

1 goutte sur un comprimé neutre

A prendre 3 fois par jour pendant 5 jours

Névralgie dentaire

1 goutte sur un comprimé neutre

A faire fondre sur la langue matin, midi et soir


Précautions d'emploi

Demandez conseils à votre pharmacien

Enfant de moins de 12 ans

Asthmatique

Contre indications

Utilisation prolongée

Femme enceinte et allaitante

Enfant de moins de 7 ans

Epileptique

Allergie à l'un des composants de l'huile essentielle

Homéopathie Conseils est un site de conseils et d’information sur l'homéopathie, la phytothérapie et l'aromathérapie. En aucun cas nous ne remplaçons la visite d'un médecin qui est le seul à même de poser le bon diagnostic. L'utilisation des médecines douces et l'automédication en règle générale doit être faite avec discernement. Si vos symptômes persitent veuillez consulter votre médecin ou votre pharmacien.