logo

Dystonie neurovégétative

La dystonie neurovégétative ou dystonie vagosympathique ou dysautonomie correspond à un dérèglement global du système neurovégétatif (ou système nerveux autonome ou SNA), dont l'origine est primitive ou secondaire.

Homéopathie, symptômes associés

A titre systématique

Ignatia amara 9 CH

5 granules à la demande


Pathologie(s) associée(s)

Asthénie (fatigue) due à un surmenage

L'asthénie (fatigue) est la faiblesse générale se caractérisant par une diminution du pouvoir de fonctionnement de l'organisme. Cet état survient après une activité physique, un travail intense ou encore un effort, et d'autre part ne disparaît pas avec le repos.

Alcoolisme

L'alcoolodépendance, alcoolisme ou éthylisme, est l'addiction à l'alcool éthylique (éthanol) contenu dans les boissons alcoolisées. L'Organisation mondiale de la santé (OMS) reconnaît l'alcoolisme comme une maladie et le définit comme des « troubles mentaux et troubles du comportement » liés à l'utilisation d'alcool. Cette perte de contrôle s'accompagne généralement d'une dépendance physique caractérisée par un syndrome de sevrage à l'arrêt de la consommation (pharmacodépendance), une dépendance psychique, ainsi qu'une tolérance (nécessité d'augmenter les doses pour obtenir le même effet).

Anxiété de l'accouchement

Avant l'accouchement, certaines mères présentent tous les éléments d'une dépression qui est liée à leur grossesse et qui rend celle-ci compliquée. Elles semblent ne pas pouvoir se réjouir de la venue de l'enfant et parfois cela s'origine dans des circonstances de vie difficiles (problèmes familiaux, de couple, migration, conditions matérielles...): dans d'autres cas, la dépression n'est pas rattachable à un évènement extérieur mais à l'état intrapsychique de la future mère que la grossesse confronte à des problèmes non-résolus.
Homéopathie Conseils est un site de conseils et d’information sur l'homéopathie, la phytothérapie et l'aromathérapie. En aucun cas nous ne remplaçons la visite d'un médecin qui est le seul à même de poser le bon diagnostic. L'utilisation des médecines douces et l'automédication en règle générale doit être faite avec discernement. Si vos symptômes persitent veuillez consulter votre médecin ou votre pharmacien.