logo
Carte des producteurs

Ecchymose

Une ecchymose est le résultat d'une extravasation sanguine dermique. C'est une variété de purpura réalisant des tâches de largeur variable aux contours irréguliers. Elle est généralement causée suite à un choc et résulte de l'endommagement des capillaires sanguins, ce qui va permettre au sang de diffuser dans les tissus avoisinants. Généralement bénignes, les ecchymoses peuvent néanmoins résulter ou être associées à des traumatismes plus graves (troubles de la coagulation, fractures, etc.)

Homéopathie, symptômes associés

Dès l'apparition de l'ecchymose jusqu'à sa disparition

Arnica montana 9 CH

5 granules 3 fois par jour dès que possible

Lorsque l'ecchymose est d'aspect violacé, en association avec Arnica montana

Ledum palustre 5 CH

5 granules 2 fois par jour

Lorsque le patient montre des ecchymoses mammaires ou des membres inférieures, en association avec Arnica montana

Bellis perennis 5 CH

5 granules 3 fois par jour


Aromathérapie, huiles essentielles

Hélichryse italienne / Helichrysum italicum G.Don var. serotinum

2 gouttes

En massage sur la contusion, 3 fois par jour

Vulnéraire, Fluidifiant sanguin


Pathologie(s) associée(s)

Gerçures des mamelons dues à l'allaitement

Le terme gerçure du mamelon, tiré du bas latin garsa : scarification, en anglais fissure, appelée également crevasse désigne une petite fissure de l'épiderme (couches superficielles de la peau) et une partie du derme (couches moyennes de la peau) s'observant sur le mamelon lors de l'allaitement.

Molluscum contagiosum

Le molluscum contagiosum est une lésion dermatologique contagieuse induite par un virus de la famille des pox virus. La lésion est caractérisé par une papule arrondie ombiliquée de quelques millimètres de diamètre (le plus souvent de 1 à 4 mm, parfois jusqu'à 8 mm), généralement non prurigineuse (qui ne cause pas de démangeaisons).

Bécégite

La bécégite est une complication de la vaccination par le BCG, le plus souvent bénigne. C'est une réaction inflammatoire locale ou régionale, elle s’observe le plus fréquemment chez des enfants vaccinés avant l’âge de 6 mois, voire d’un an, et est favorisée par une dose trop importante de vaccin, ou un site d'injection trop profond (intra musculaire au lieu d'intra dermique).