logo

Grippe intestinale

La gastro-entérite est communément appelée « grippe intestinale » (terme inadéquat mais très répandu), lorsqu’elle est causée par un virus, et « empoisonnement alimentaire » ou plus justement « intoxication alimentaire » lorsque causée par une bactérie.

Homéopathie, symptômes associés

Lorsque la grippe se manifeste par une fièvre, des courbatures musculaires, une diarrhée fétide avec douleurs abdominales, une soif pour de l'eau froide, une haleine fétide, une céphalée et des douleurs oculaires

Baptisia tinctoria 9 CH

5 granules toutes les 2 heures


Pathologie(s) associée(s)

Grossesse, constipation

La constipation durant la grossesse est due à l'augmentation de volume de l'utérus qui va faire pression sur l’appareil digestif et à la progestérone, une hormone sécrétée en grande quantité pendant la grossesse, qui ralentit le travail des muscles intestinaux.

Intoxication alimentaire

Une intoxication alimentaire est une maladie, souvent infectieuse et accidentelle, contractée suite à l'ingestion de nourriture ou de boisson contaminées par des agents pathogènes (qu’il s’agisse de bactéries, virus, parasites ou de prions) ou provoquée par l’ingestion de produits non-comestibles ou toxique (intoxications médicamenteuses, métaux lourds, empoisonnement, champignons vénéneux, des produits chimiques).

Purpura rhumatoïde

Le purpura rhumatoïde est une vascularite (maladie inflammatoire des vaisseaux sanguins) que l'on rencontre préférentiellement chez l'enfant. L'atteinte des capillaires sanguins en fait une maladie systémique entraînant des anomalies de la peau, des reins, des articulations et du système digestif. Le purpura rhumatoïde de l'adulte est rare, il peut durer plusieurs mois voire années, et dont les atteintes rénales, digestives, articulaires et cutanées sont beaucoup plus sévères que chez l'enfant.
Homéopathie Conseils est un site de conseils et d’information sur l'homéopathie, la phytothérapie et l'aromathérapie. En aucun cas nous ne remplaçons la visite d'un médecin qui est le seul à même de poser le bon diagnostic. L'utilisation des médecines douces et l'automédication en règle générale doit être faite avec discernement. Si vos symptômes persitent veuillez consulter votre médecin ou votre pharmacien.