logo

Incontinence urinaire suite à un accouchement

L'incontinence urinaire suite à un accouchement se définit par une perte accidentelle ou involontaire d'urine par l’urètre due au relâchement sphinctérien ou des muscles du plancher pelvien à la suite d'un accouchement.

Homéopathie, symptômes associés

Lorsque l'hyperlaxité du sphincter est aggravé par le mouvement au début

Calcarea fluorica 7 CH

5 granules par jour


Pathologie(s) associée(s)

Cystite

Une cystite est une inflammation de la vessie. La cystite est le plus souvent d'origine bactérienne (colibacilles, naturellement présents dans l'intestin): mais peut aussi être due à un agent toxique : traitement anti-cancéreux ou radiothérapie. C'est une affection fréquente chez la femme, car elle possède un urètre court, ce qui augmente le risque d'infection urinaire.

Grossesse, troubles urinaires

Les troubles urinaires lors de la grossesse sont de deux types: les envies fréquentes d'uriner dues à la compression de la vessie par l'utèrus qui grossit, et, les infections urinaires qui sont fréquentes et doivent être traitées dès l'apparition des premières manifestations (brûlures urinaires, nécessité d'uriner fréquemement...)

Cystite interstitielle

La cystite interstitielle est une maladie touchant la vessie : la paroi de la vessie est normalement recouverte d'une couche de protection qui fait écran entre l'urine et le tissu de la vessie et qui a disparu dans le cas d'une cystite interstitielle , ce qui permet à l'acidité de l'urine d'attaquer la paroi de la vessie, mais sans risque de la percer.
Homéopathie Conseils est un site de conseils et d’information sur l'homéopathie, la phytothérapie et l'aromathérapie. En aucun cas nous ne remplaçons la visite d'un médecin qui est le seul à même de poser le bon diagnostic. L'utilisation des médecines douces et l'automédication en règle générale doit être faite avec discernement. Si vos symptômes persitent veuillez consulter votre médecin ou votre pharmacien.