logo
Carte des producteurs

Lombalgie

Une lombalgie est un état douloureux du rachis lombaire. Il s'agit du mal de reins ou, quand l'affection résulte plus exactement d'un mouvement excessif, du tour de reins. La lombalgie peut être aiguë (il est alors question de lumbago) ou devenir chronique, invalidante.

Homéopathie, symptômes associés

Douleur lombaire intense fatigue améliorée par un bain chaud

Radium bromatum 9 CH

5 granules toutes les heures en aigu, 5 granules 3 fois par jour

Douleur musculaire, courbatures suite d'un effort anormal ou d'un traumatisme difficultés d'endormissement (sensation de lit trop dur)

Arnica montana 9 CH

5 granules toutes les heures en aigu, 5 granules 3 fois par jour

Douleur punctiforme paravertébrale ou sacro-coxygienne douleur au mouvement

Ruta graveolens 5 CH

5 granules toutes les heures en aigu, 5 granules 3 fois par jour

Lorsqu'une contrariété est la cause de la lombalgie

Ignatia amara 9 CH

5 granules 3 fois par jour

Lorsque la douleur oblige le patient à s'asseoir dans son lit pour se retourner

Nux vomica 9 CH

5 granules 3 fois par jour

Lorsque la flexion du tronc est douloureuse

Dioscorea villosa 9 CH

5 granules 3 fois par jour

Lorsque le patient décrit une faiblesse au niveau des lombaires

Kalium carbonicum 9 CH

5 granules 3 fois par jour

Raideur lombaire au réveil ou après être resté immobile douleur au démarrage amélioration à la chaleur et au mouvement alternance possible avec de l'herpès

Rhus toxicodendron 9 CH

5 granules toutes les heures en aigu, 5 granules 3 fois par jour


Phytothérapie, plantes conseils

Harpagophytum procumbens / Harpagophytum

L'harpagophytum contient de l'harpagoside et de la procumbide, deux gluco-iridoïdes ayant un effet anti-inflammatoire

Association : Saule

Salix alba / Saule blanc

Le saule contient du salicoside, un dérive salicylé ayant des propriétés inflammatoires au même titre que l'aspirine

Association : Harpagophytum


Pathologie(s) associée(s)

Douleur tendinomusculaire

La douleur des muscles et des tendons sont présents à l'effort. L'arrêt de l'effort physique ou la baisse de son intensité fait diminuer ou disparaître la douleur. Elle est présente au repos, lorsque les muscles sont froids. La palpation du muscle concerné provoque ou augmente la douleur : rictus douloureux sur le visage du sujet examiné, réaction de retrait. La contraction volontaire provoque ou augmente la douleur. L'étirement du muscle provoque ou augmente la douleur

Convalescence

Convalescence est le nom habituellement donné à la période suivant une maladie et pendant laquelle le patient retrouve progressivement ses forces et un état de santé habituel.

Crampes

Une crampe désigne un trouble du système musculo-squelettique caractérisé par une contraction douloureuse et temporaire d'un muscle. Les crampes surviennent plus souvent au niveau des fléchisseurs des bras ou des jambes (ex : crampe des gastrocnémiens, des fléchisseurs du pied). Elle est définie comme contraction involontaire, passagère et douloureuse, visible et palpable, de tout ou partie d'un seul muscle ou d'un faisceau de muscles qui agissent souvent ensemble (comme les muscles du mollet ou les muscles qui fléchissent plusieurs doigts adjacents). Elle débute brutalement ; elle est brève (quelques minutes ; au-delà on parle de tétanie) ; elle entraîne une impotence totale au niveau du groupe musculaire atteint ; elle survient au repos, souvent pendant le sommeil, mais parfois également après une contraction volontaire d'un muscle déjà en position de raccourcissement maximal ; elle cède le plus souvent spontanément, et/ou progressivement en étirant le muscle considéré.