logo

Ostéopénie

L'ostéopénie n'est pas une maladie, elle représente une baisse de la densité de l'os. Il s'agit d'un état physiologique. C'est un précurseur de l'ostéoporose. On estime que jusqu'à 11 % de baisse de la densité osseuse, il s'agit d'ostéopénie, raréfaction osseuse, fragilisation du tissu osseux. Au delà, il s'agit d'ostéoporose. L'ostéopénie est donc un état intermédiaire entre l'os normal et l'ostéoporose.

Homéopathie, symptômes associés

A prendre systématiquement

Silicea 9 CH

1 dose par semaine


Pathologie(s) associée(s)

Décalcification

La décalcification des os est la baisse de la quantité de calcium contenue dans les os, le calcium étant un des éléments assurant leur solidité. Elle peut toucher une seule localisation osseuse ou l'ensemble de l'appareil squelettique. Les symptômes sont essentiellement des douleurs courant le long des os atteints. Les os ainsi fragilisés sont plus exposés aux fractures même pour des traumatismes mineurs à des stades avancés. La décalcification des os a des causes variées, la principale étant une alimentation pauvre en calcium et un manque de vitamine D (nécessaire à la fixation du calcium sur les os) fréquente chez les personnes âgées. D'autres maladies comme l'ostéoporose, l'ostéomalacie ou des tumeurs osseuses sont responsables de décalcifications.

Ostéoporose

L'ostéoporose est une maladie caractérisée par une fragilité excessive du squelette, due à une diminution de la masse osseuse et à l'altération de la microarchitecture osseuse. La solidité de l'os résulte d'un équilibre subtil entre deux types de cellules osseuses : les ostéoblastes, qui solidifient l'os, et les ostéoclastes (responsables de la résorption osseuse), qui les fragilisent. Une activité dominante des ostéoclastes conduit à l'ostéoporose qui peut résulter d'un capital osseux insuffisant en fin de la croissance, soit d'une perte osseuse excessive lors de la vieillesse.
Homéopathie Conseils est un site de conseils et d’information sur l'homéopathie, la phytothérapie et l'aromathérapie. En aucun cas nous ne remplaçons la visite d'un médecin qui est le seul à même de poser le bon diagnostic. L'utilisation des médecines douces et l'automédication en règle générale doit être faite avec discernement. Si vos symptômes persitent veuillez consulter votre médecin ou votre pharmacien.