logo

Otite

Les otites sont des inflammations de peau ou de muqueuse de l'oreille. En fonction de la position et des caractéristiques de l'inflammation, l'otite va porter un nom plus spécifique.

Homéopathie, symptômes associés

En cas de douleur battante

Belladonna 9 CH

5 granules toutes les 30 min

Lorsque l'examen du tympan avec un otoscope a entraîné une quinte de toux

Manganum metallicum 9 CH

5 granules à la demande

Lorsque la douleur est calmée par la chaleur locale

Arsenicum album 9 CH

5 granules toutes les 30 min

Lorsque la douleur est insuportable

Chamomilla vulgaris 15 CH

5 granules toutes les 30 min

Lorsque la douleur n'a pas de signe d'orientation particulier

Capsicum annuum 5 CH

5 granules toutes les 30 min

Lorsque la douleur survient la nuit ou après un coup de froid

Aconitum napellus 9 CH

5 granules toutes les 30 min

Lorsque la douleur, ressentie au niveau de l'oreille, est aggravée lors de mouvements de déglutition

Phytolacca decandra 9 CH

5 granules toutes les 30 min

Lorsque le patient présente une fièvre modérée

Ferrum phosphoricum 9 CH

5 granules 4 fois par jour

Lorsque les otites sont aggravées au froid et sont de nature récidivantes

Tuberculinum 5 à 9 CH

5 granules 3 fois par jour


Aromathérapie, huiles essentielles

Eucalyptus radiata Sleber / Eucalyptus radiata

2 goutte + 2 gouttes d'huile végétale de Macadamia

En massage matin et soir, autour de l'oreille

Lavandula spica DC. (Lavandula latifolia Medic.) / Lavande aspic

2 gouttes + 5 gouttes d'huile végétale de Macadamia

Masser sous l'oreille infectée

Myrtus communis / Myrte rouge

2 gouttes

En massage autour de l'oreille


Pathologie(s) associée(s)

Acouphène

L’acouphène est une sensation auditive non liée à un son généré par une vibration d'origine extérieure à l'organisme, et inaudible par l'entourage.
Homéopathie Conseils est un site de conseils et d’information sur l'homéopathie, la phytothérapie et l'aromathérapie. En aucun cas nous ne remplaçons la visite d'un médecin qui est le seul à même de poser le bon diagnostic. L'utilisation des médecines douces et l'automédication en règle générale doit être faite avec discernement. Si vos symptômes persitent veuillez consulter votre médecin ou votre pharmacien.