logo

Paresthésie

La paresthésie est un trouble de la sensibilité tactile, regroupant plusieurs symptômes, dont la particularité est d'être désagréables mais non douloureux : fourmillements, picotements, engourdissements, etc.

Homéopathie, symptômes associés

Lorsque la paresthésie est caractérisée par des fourmillements

Curare 15 CH

5 granules 2 fois par jour

Lorsque la paresthésie survient après une exposition au froid

Hypericum perforatum 15 CH

5 granules 2 fois par jour


Pathologie(s) associée(s)

Acroparesthésie

L'acroparesthésie est un terme médical désignant la présence de paresthésies (qui sont des troubles de la sensibilité tactile, regroupant plusieurs symptômes, dont la particularité est d'être désagréables mais non douloureux : fourmillements, picotements, engourdissements, etc.) dans les extrémités des doigts et des orteils.

Troubles de l'appétit

Les troubles de l'appétit concernent beaucoup de femmes et jeunes filles. L'anorexie (qui est un symptôme qui correspondant à l'inappétence ou perte de l'appétit) et la boulimie (qui est caractérisé par un rapport pathologique à la nourriture, se manifestant par des ingestions excessives d'aliments, de façon répétitive et durable) sont les plus connues.

Epilepsie

L'épilepsie, aussi appelée mal comitial, est une affection neurologique définie depuis 2005 par la ligue internationale contre l'épilepsie (ILAE) par une prédisposition cérébrale à générer des crises épileptiques dites « non provoquées », c'est-à-dire non expliquées par un facteur causal immédiat. Une crise épileptique est caractérisée par une altération fonctionnelle transitoire au sein d'une population de neurones (soit limitée à une région du cerveau : crise dite « partielle », soit impliquant les deux hémisphères cérébraux de manière simultanée : crise dite « généralisée ») due à une décharge épileptique.
Homéopathie Conseils est un site de conseils et d’information sur l'homéopathie, la phytothérapie et l'aromathérapie. En aucun cas nous ne remplaçons la visite d'un médecin qui est le seul à même de poser le bon diagnostic. L'utilisation des médecines douces et l'automédication en règle générale doit être faite avec discernement. Si vos symptômes persitent veuillez consulter votre médecin ou votre pharmacien.