logo

Radiodermite

La radiodermite est une maladie de la peau due à une exposition trop importante à des radiations.

Homéopathie, symptômes associés

Lorsque la peau est rouge, brûlante, dégageant de la chaleur

Belladonna 9 CH

5 granules 3 fois par jour

Lorsque la peau prend un aspect boursouflé

Rhus toxicodendron 15 CH

5 granules 3 fois par jour

Lorsque la radiodermite est accompagnée de picotements et d'une sensation de brûlure

Apis mellifica 9 CH

5 granules 3 fois par jour

Lorsque la radiodermite se traduit par un érythème et un oedème cutanés suivis d'une pigmentation de la peau

Radium bromatum 9 CH

5 granules 3 fois par jour


Pathologie(s) associée(s)

Dyshidrose

La dyshidrose est une forme d'eczéma, dit eczéma bulleux, surtout présent sur les faces palmaires et/ou plantaires. Le nom provient du mot dyshidrotique, signifiant mauvaise sueur laquelle fut autrefois perçue comme la cause. Quelquefois elle est appelée Pompholyx (bulles en grec), terme généralement réservé pour les cas de vésicules pruritiques profondes.

Dermite séborrhéique

La dermite séborrhéique est une dermatose inflammatoire cutanée fréquente (observée dans 3% à 5% de la population) se présentant sous la forme de plaques rouges, recouvertes de squames grasses et jaunâtres, plus ou moins prurigineuses, prédominant dans les zones riches en glandes sébacées, les zones séborrhéiques. La topographie des lésions est très évocatrice : sillon naso-génien, ailes du nez, racine du cuir chevelu, sourcils, paupières, conduit auditif externe. Son extension en dehors de la face et du cuir chevelu peut concerner la zone pré-thoracique, le dos au niveau de la colonne vertébrale, les régions génitales, les plis. D'importantes démangeaisons peuvent apparaître, mais aussi être totalement absentes.

Acné juvénile

L'acné est une dermatose (maladie de la peau) inflammatoire des follicules pilosébacés (les glandes sécrétant le sébum, à la racine des poils) avec formation de comédons.
Homéopathie Conseils est un site de conseils et d’information sur l'homéopathie, la phytothérapie et l'aromathérapie. En aucun cas nous ne remplaçons la visite d'un médecin qui est le seul à même de poser le bon diagnostic. L'utilisation des médecines douces et l'automédication en règle générale doit être faite avec discernement. Si vos symptômes persitent veuillez consulter votre médecin ou votre pharmacien.