logo

Rhinite allergique

La rhinite allergique est une affection médicale bénigne secondaire à une hypersensibilisation à une substance étrangère dénommée allergène. Son expression clinique est essentiellement la rhinite et la conjonctivite.

Homéopathie, symptômes associés

Lorsqu'il existe un gonflement de la muqueuse et un écoulement brûlant

Arsenicum album 9 CH

5 granules 3 fois par jour

Lorsqu'il existe un prurit au niveau du palais

Sabadilla 15 CH

5 granules 3 fois par jour

Lorsqu'il existe une démangeaison des conduits auditifs

Arundo donax 5 CH

5 granules 3 fois par jour

Lorsque la réaction allergique est traduite par un gonflement et un prurit

Histaminum 9 CH

5 granules 3 fois par jour

Lorsque la rhinite est accompagnée de sensations de picotements de de brûlures, le patient note aussi une alternance entre une sensation de chaleur et de fraîcheur

Apis mellifica 15 CH

5 granules 3 fois par jour

Lorsque la rhinite s'accompagne d'une perte de goût, de l'odorat ainsi que de migraines améliorées par la pression des mains sur les tempes

Magnesia muriatica 9 CH

5 granules 3 fois par jour

Lorsque le déclenchement de la rhinite allergique correspond aux périodes de pollinisation

Pollens 30 CH

5 granules par jour


Pathologie(s) associée(s)

Rhume des foins

Le rhume des foins est une affection médicale bénigne secondaire à une hypersensibilisation au pollen.

Coryza humide, avec écoulement nasal aqueux irritant

Le coryza est un syndrome bénin chez l'homme qui se traduit par un écoulement nasal et des éternuements répétés et parfois une conjonctivite. On l’appelle aussi « rhume de cerveau ».

Coryza humide

Le coryza est un syndrome bénin chez l'homme qui se traduit par un écoulement nasal et des éternuements répétés et parfois une conjonctivite. On l’appelle aussi « rhume de cerveau ».
Homéopathie Conseils est un site de conseils et d’information sur l'homéopathie, la phytothérapie et l'aromathérapie. En aucun cas nous ne remplaçons la visite d'un médecin qui est le seul à même de poser le bon diagnostic. L'utilisation des médecines douces et l'automédication en règle générale doit être faite avec discernement. Si vos symptômes persitent veuillez consulter votre médecin ou votre pharmacien.