logo
Carte des producteurs

Rougeole

La rougeole est une infection virale éruptive aiguë. Elle atteint essentiellement les enfants à partir de l’âge de 5-6 mois. La vaccination contre la rougeole, recommandée pour les enfants autour d'un an, vise surtout à éviter les complications de l'infection, comme les encéphalites, qui peuvent avoir des séquelles importantes voire létales.

Homéopathie, symptômes associés

A prescrire systématiquement dans les cas de rougeole

Morbillinum 30 CH

1 dose au début de la maladie et une dose 10 jours après

Lorsqu'il apparaît sur le visage, puis sur le corps, de petites taches rouges non saillantes

Pulsatilla 30 CH

1 dose après 1 semaine d'évolution de la maladie

Lorsque l'on observe une irritation et une rougeur des conjonctives accompagnée de photophobie

Euphrasia officinalis 9 CH

5 granules toutes les 2 heures

Lorsque la fièvre est d'installation rapide, oscillante par la suite, avec visage rouge, chaud et moite, sueurs importantes et photophobie

Belladonna 9 CH

5 granules toutes les 2 heures

Lorsque la montée de fièvre est détectée précocement, médicament du début de toute poussée de fièvre

Sulfur 30 CH

1 dose au début de la maladie


Pathologie(s) associée(s)

Rubéole

La rubéole est une maladie virale épidémique, d'incubation voisine de 15 jours. C'est une maladie généralement bénigne qui touche essentiellement les enfants mais qui peut provoquer de graves malformations congénitales lorsque les femmes sont infectées au début de leur grossesse.

Pityriasis rosé de Gibert

Le pityriasis rosé de Gibert est une maladie dermatologique fréquente, bénigne, d'apparition aiguë, caractérisée par une dermatose érythémato-squameuse. La cause reste indéterminée même si on suppose qu'elle est infectieuse, possiblement virale. Le traitement est la plupart du temps inutile, la maladie disparaissant spontanément en trois à six semaines.

Herpès labial

L'herpès labial (ou buccal), appelé aussi bouton de fièvre, est une maladie infectieuse provoquée par un virus (DNA virus) nommé herpes simplex virus de type I (=HSV1), remarquons que le virus herpes simplex virus de type II (=HSV2) peut aussi occasionnellement être responsable de l'herpès labial même si ce dernier provoque habituellement l'herpès génital. Un accès d'herpès labial dure de 8 à 15 jours. L'affection est contagieuse en tout temps, mais plus encore lorsque les lésions sont encore présentes (y compris sous forme de croutes, qu'il ne faut pas toucher, qui peuvent saigner légèrement sans que cela ne soit visible).