logo

Toux rauques

La toux rauque est une expiration spasmodique et bruyante de l’air, accompagnée d’un mouvement convulsif du larynx et de la trachée-artère, produisant un son caractéristique rude, âpre et comme enroué.

Homéopathie, symptômes associés

Toux rauque sèche, croupale, avec sifflement et difficulté respiratoire (bruit comparable à une scie dans une branche de sapin) sécheresse et brûlure de la gorge avec une certaine asphyxie aggravation la nuit vers minuit, couché tâte basse amélioration par les boissons chaudes

Spongia tosta 5 CH

5 granules au rythme des quintes

Toux rauque, aboyante, survenant après un coup de froid vif aggravée par le courant d'air froid aggravée en début et en fin de nuit, avec transpiration qui ne soulage pas

Hepar sulfuris calcareum 9 CH

5 granules au rythme des quintes


Pathologie(s) associée(s)

Dyspnée

La dyspnée est une difficulté respiratoire. On distingue deux types de dyspnées : la difficulté à inspirer de l'air (ou faire entrer de l'air dans ses poumons), ou dyspnée inspiratoire, et la difficulté à expirer de l'air (ou faire sortir de l'air de ses poumons), ou dyspnée expiratoire. Cette difficulté à respirer comporte une composante subjective, représentée par la gêne éprouvée par le patient, et une composante objective.

Bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO)

La Broncho-Pneumopathie Chronique Obstructive, abrégée BPCO, est un groupe de maladies chroniques systémiques d'origine respiratoire, atteignant les bronches.

Spasmes du sanglot

Les spasmes du sanglot sont fréquents chez les enfants en bas âge (environ 6 mois à 3 ans). Lors de pleurs importants (lors d'une contrariété, d'une peur, d'une douleur), la respiration de l'enfant se bloque. Ceci peut aller, dans des cas extrêmes, jusqu'à la perte de connaissance de courte durée.
Homéopathie Conseils est un site de conseils et d’information sur l'homéopathie, la phytothérapie et l'aromathérapie. En aucun cas nous ne remplaçons la visite d'un médecin qui est le seul à même de poser le bon diagnostic. L'utilisation des médecines douces et l'automédication en règle générale doit être faite avec discernement. Si vos symptômes persitent veuillez consulter votre médecin ou votre pharmacien.