logo
Carte des producteurs

Phytothérapie : Asperge / Asparagus officinalis

Phytothérapie Asperge Asparagus officinalisL’asperge est une plante de la famille des Asparagaceae originaire de l’est du bassin méditerranéen. Connue des Romains, elle est cultivée comme plante potagère en France depuis le xve siècle. Le terme désigne aussi ses pousses comestibles, qui proviennent de rhizomes d’où partent chaque année les bourgeons souterrains ou turions qui donnent naissance à des tiges s’élevant entre 1 et 1,5 mètre.

Partie utilisée : le tubercule


Action générale : De la même famille que l'ail et l'oignon, l'asperge a des composantes communes avec ces deux plantes : richesse en vitamines A, B9 et PP, phosphore et manganèse.

Elle contient aussi de l'asparagine et de l'acide asparagusique, une substance dont certains dérivés soufrés donnent une odeur spéciale à l'urine. Plus précisément, deux composants - la S-méthylméthionine et l'acide asparagusique - sont présumés être métabolisés en au moins six composés soufrés odorants dont le méthanethiol (ou méthyl-mercaptan) à l'origine de l'odeur caractéristique de l'urine apparaissant très rapidement (moins d'une heure) après la consommation d'asperges. Une partie de la population ne métabolise pas ces deux précurseurs en composés odorants, une autre partie est dépourvue des terminaisons olfactives lui permettant de les déceler. Ceci explique que certaines personnes ne perçoivent pas cette odeur particulière. À noter que la proportion des personnes ayant une métabolisation en composés soufrés odorants peut-être très variable d'une population à l'autre. Alors que deux publications donnent une proportion comprise entre 40 et 45 % pour la population britannique, une autre donne 100 % (sur 103 personnes) en France.

Elle est diurétique, dépurative, légèrement laxative et galactagogue.

Ce sont les racines qui étaient un peu utilisées en herboristerie. Les turions contiennent un grand nombre de vitamines (A et C), d'acides aminés et d'oligo-éléments.

Pline l'Ancien les conseillait comme aphrodisiaque.


Utilisation en phytothérapie