logo
Carte des producteurs

Phytothérapie : Eleuthérocoque / Eleutherococcus senticosus

Phytothérapie Eleuthérocoque Eleutherococcus senticosusEleutherococcus senticosus est un arbuste de la famille des Araliaceae originaire de Sibérie. Les herboristes l'appellent souvent ginseng sibérien, même s'il est illégal de le commercialiser sous ce nom dans certains pays.

Partie utilisée : la racine


Action générale : Six composés présentent différents niveaux d'activité anti-oxydante, quatre montrent une action anti-cancer, trois montrent une activité hypocholestérolémiante, deux montrent des effets immunostimulants, et un une activité cholérétique, la capacité modérée de diminuer le niveau d'insuline, une activité radio-protectrice, anti-inflammatoire, antipyrétique, anti-bactérienne.

Depuis lors, les publications se sont multipliées sur les composants des diverses parties de la plante (feuille, écorce, fruit) qui confirment, in vitro ou en expérimentation animale, que la plante est une source significative d'anti-oxydants naturels et d'antimicrobiens. Parmi eux l'éteuthéroside B (syringine à l'effet hypoglycémiant chez le rat) spécialement présente dans le rhizome et les racines (qui se conserve mal dans la poudre de racine, disparait de 50% en 1 an et totalement en 3 ans).

Chez l'homme les indications de la médecine traditionnelle chinoise sont soumises à confirmation expérimentale : effet adaptogène, effet anti-œdémateux, etc.

Il n'y a pas d'incompatibilité médicamenteuse ni d'effet tératogène signalés ni d'effet indésirable ou d'allergie décrits, la contrindication pour les sujets hypertendus, fréquemment citée, n'est pas démontrée. Sont rapportés, sans mention des dosages ingérés, des réactions cutanées et des insomnies.


Utilisation en phytothérapie