logo
Carte des producteurs

Phytothérapie : Camu camu / Myrciaria dubia

Phytothérapie Camu camu Myrciaria dubiaMyrciaria dubia ou camu-camu est un arbre originaire de la forêt amazonienne de la famille des Myrtacées. Ses fruits très utilisés dans la cuisine péruvienne notamment, contiennent un des plus hauts taux naturels en vitamine C (entre vingt et trente fois plus qu'un kiwi).

Partie utilisée : la baie


Action générale : Le fruit de camu-camu est souvent appelé superfruit (tout comme les baies d'açaï ou d'acérola) grâce à sa forte richesse en acide ascorbique ou vitamine C (entre 3,5% et 9% du poids sec), en multiples polyphénols, tels que flavonoïdes (myricétine,proanthocyanidine, acide ellagique, etc.), tanins (ellagitanin, essentiellement présent dans les graines) ou anthocyanes, ainsi qu'en composés terpènes (alpha-pinène, limonène, caroténoïde, etc.), ce qui lui procure de forts pouvoirs antioxydants (protection contre le stress oxydatif causé par les radicaux libres) et d'autres vertus pour la santé.

Camu-camu contient également des acides aminés (valine, leucine, sérine), ainsi que du potassium.

Grâce à plusieurs de ces éléments actifs, il est également censé jouer un rôle anti-inflammatoire, renforcer le système immunitaire et améliorer les défenses naturelles de l'organisme. Il est indiqué comme adjuvant en cas de convalescence, de fatigue, de grippe ou d'autres affections virales.


Utilisation en phytothérapie