logo

Aesculus hippocastanum

Aesculus hippocastanumLe marronnier commun (Aesculus hippocastanum L.) est un arbre de la famille des Hippocastanaceae (Sapindaceae en classification APGIII). Il a de nombreux autres noms communs tels que marronnier d'Inde, marronnier blanc, châtaignier de mer, marronnier faux-châtaignier ou marronniers (ou châtaignier) des chevaux. On utilise depuis longtemps son écorce (riche en tanins et en flavonoïdes), ses fleurs et ses marrons pour en tirer des préparations médicinales.

Utilisation(s) en homéopathie

Hémorroïde

5 CH 5 granules toutes les 2 heures

Lorsque la douleur dans le rectum est piquante, comme par une pelote d'épingles

Varices

5 CH 5 granules 3 fois par jour

Lorsqu'une poussée hémorroïdaire est associée


Modalités

Aggravation

Par augmentation de la congestion veineuse, la chaleur, la station debout, pendant le sommeil et au réveil

Amelioration

Par facilitation de la circulation veineuse, le froid, l'exercice modéré prolongé

Action générale

Les données toxicologiques, l'expérimentation pathogénétique, confirmées par l'expérience clinique ont montré que l'action d'Aesculus s'exerce principalement sur :

- le système veineux et particulièrement une congestion du système porte, ce qui entraîne :
.des hémorroïdes piquantes, douloureuses, saignant rarement ;
. une congestion du petit bassin avec douleurs utérines pesantes ou des lourdeurs prostatiques ;
. des varices des membres inférieurs ;
. des pharyngites folliculaires alternant avec des crises hémorroïdaires : les veines pharyngées sont distendues, la muqueuse est rouge foncé, sèche, brûlante ;
- les muqueuses buccales, pharyngées et rectales par une congestion accompagnée d'irritation sèche ;
- la région lombo-sacrée et les articulations sacro-iliaques avec des algies concomitantes aux phénomènes déjà décrits.

Source : Homéopathie, thérapeutique & matière médicale, Boiron 1998
Homéopathie Conseils est un site de conseils et d’information sur l'homéopathie, la phytothérapie et l'aromathérapie. En aucun cas nous ne remplaçons la visite d'un médecin qui est le seul à même de poser le bon diagnostic. L'utilisation des médecines douces et l'automédication en règle générale doit être faite avec discernement. Si vos symptômes persitent veuillez consulter votre médecin ou votre pharmacien.