logo
Carte des producteurs

Homéopathie : Borax

Homéopathie BoraxLe borax est une espèce minérale de formule est un minerai de bore appelé aussi tétraborate de sodium décahydraté ou borate de sodium. Le borax peut entrainer nausées, irritations cutanées, essoufflements, maux de tête et de graves lésions des organes en cas d'empoisonnement sévère.
Consulter la fiche du type sensible homéopathique.

Utilisation(s) en homéopathie

Aphte, aphtose

9 CH 5 granules toutes les 2 heures

A prendre systématiquement

Herpès

15 CH 5 granules 4 fois par jour

Petites vésicules en bouquet remplies d'un liquide opalescent les vésicules vont confluer en un pseudo vésicule unique à contours irréguliers souvent localisation génitale chez l'homme

Herpès génital

9 CH 5 granules toutes les 2 heures

Lorsque l'on observe une éruption de petites vésicules groupées contenant un liquide trouble, translucide, devenant opalescent par la suite

Syndrome pieds-mains-bouche

9 CH 5 granules 3 fois par jour

Chez les enfants et les nourrissons, systématiquement


Modalités

Aggravation

Par les mouvements de bas en haut

Action générale

Il a également été utilisé par voie interne comme dissolvant de l'acide urique, contre l'épilepsie et dans les gastrites ulcéreuses. Son usage interne prolongé a entraîné parfois de la diarrhée et des éruptions eczémateuses.
La première pathogénésie a été effectuée par Shreter en 1830. Elle fut reprise et complétée par Hahnemann et publiée dans son traité sur les maladies chroniques en 1831.
Les nombreuses références à des nourrissons inclinent à penser que ces auteurs ont accordé une large importance à des signes d'ordre clinique (symptômes guéris et signes réactionnels).

Les principales cibles sont :
- les muqueuses,
- la peau,
- le système nerveux.

SYMPTOMES MUQUEUX :


- Muqueuse buccale brûlante avec aphtes douloureux qui saignent en mangeant. Aphtes sur la
face interne des joues. La douleur empêche le nourrisson de téter.
- Diarrhée muqueuse jaunâtre.
- Irritation de la muqueuse urétrale. L'enfant crie avant et pendant la miction.
- Leucorrhée blanchâtre et épaisse, avec sensation d'écoulement d'eau chaude.

SYMPTOMES CUTANES :


- La moindre plaie tend à suppurer (Hepar sulfur, Silicea).
- Eruptions herpétiques, avec petites vésicules en bouquet, qui contiennent un liquide
trouble, transparent, opalescent.
Ces vésicules confluent secondairement pour former une
pseudo-phlyctène à contours polycycliques.
- Irritation et prurit au dos des articulations des doigts.
- Cheveux collés, cils agglutinés.
- Oedème luisant du bout du nez.

SYMPTOMES NEUROSENSORIELS :


- Hyperesthésie aux bruits brusques et aigus.
- Crainte de tout mouvement d'inclinaison en avant, de chute ou de descente (escalier,
ascenseur…). Le nourrisson crie quand on le berce ou si on le dépose trop brusquement dans son
lit.

Source : Homéopathie, thérapeutique & matière médicale, Boiron 1998