logo
Carte des producteurs

Homéopathie : Bromum

Homéopathie BromumLe brome est un élément chimique de la famille des halogènes, de symbole Br et de numéro atomique 35. Il se présente sous la forme d'un liquide rouge-brun, presque noir, d'odeur forte et irritante, émettant à température ordinaire, des vapeurs rouge orangées semblables à celles du peroxyde d'azote.
Consulter la fiche du type sensible homéopathique.

Utilisation(s) en homéopathie

Asthme

5 à 9 CH 5 granules 2 à 3 fois par jour

Lorsque l'asthme est amélioré au bord ou sur la mer

Conjonctivite

5 à 9 CH 5 granules 2 à 3 fois par jour

Lorsque la conjonctivite est aggravée par la chaleur

Dysménorrhée

7 ou 9 CH 5 granules 2 fois par jour

Lorsque la patiente se plaint de céphalée en hémicrânie gauche pendant les règles

Laryngite

5 à 9 CH 5 granules 2 à 3 fois par jour

Lorsque la laryngite est d'origine infectieuse ou allergique


Modalités

Aggravation

Par la chaleur sous toutes ses formes, par les courants d'air ou la fraîcheur quand on a chaud et à terre (pour les marins) ou en s'éloignant du climat maritime

Amelioration

Au bord ou sur la mer

Action générale

TOXICOLOGIE :


Le brome est irritant pour les voies respiratoires. Les intoxications chroniques sont caractérisées par des manifestations cutanées : oedème du visage suivi de l'apparition d'acné avec pustules suintantes. Les phanères se colorent en jaune. Des kératites et des conjonctivites ont été observées.

L'expérimentation pathogénétique et l'expérience clinique ont permis de préciser l'action de Bromum sur :
- les muqueuses O.R.L. et respiratoires,
- les tissus lympho-glandulaires et
- l'appareil génital féminin.

SYMPTOMES O.R.L. ET RESPIRATOIRES :


- Larmoiement et picotement oculaire.
- Coryza fluent avec éternuements continuels et irritation du bord des narines.
- Enrouement et aphonie.
- Toux croupale, sifflante, spasmodique, déclenchée par l'inspiration profonde ou par le passage
du froid au chaud (Bryonia).
- Dyspnée avec impossibilité d'inspirer à fond car l'inspiration déclenche la toux.

SYMPTOMES LYMPHO-GLANDULAIRES :


Comme tous les halogènes, Bromum provoque
- gonflement et induration indolores,
que ce soit sur les ganglions lymphatiques, les glandes salivaires, les testicules, la thyroïde, …

SYMPTOMES GENITAUX :


- Mastose indolore.
- Dysménorrhée avec règles assez abondantes, souvent accompagnées d'une ovarialgie gauche

Source : Homéopathie, thérapeutique & matière médicale, Boiron 1998