logo

Bufo bufo

Bufo bufoLe crapaud commun (Bufo bufo) est une espèce d'amphibiens classé parmi les anoures. C'est l'espèce de crapauds la plus répandue en Europe. Le venin de crapaud comporte plus d'une centaine de composés bioactifs dont des bufotoxines aux propriétés cardiotoxiques. Les principaux composés actifs sont des bufadiènolides, des stéroïdes cardiotoniques homologues aux cardiénolides présents dans la feuille de digitale. Ils provoquent une libération d'ions K+, avec une hyperkaliémie, responsable de décès par fibrillation ventriculaire.

Utilisation(s) en homéopathie

Lymphangite

5 CH 5 granules 3 fois par jour

Lorsque le patient présente une induration rouge et douloureuse en forme de cordon

Piqûre d'insecte

5 CH 5 granules 3 à 4 fois par jour

Pour éviter les risques de lymphangites


Action générale

L'expérimentation pathogénétique de Bufo bufo est particulièrement controversée. Des nombreux symptômes recueillis aux différentes sources, T.F. Allen et son équipe n'en ont retenu que trois :

- sensation de chaleur dans la tête, de cerveau bouillant ;
- respiration difficile et bruyante ;
- convulsions.
De plus les doses de substance utilisées pour les obtenir sont mal définies. Cependant, il ressort de façon évidente et régulière de l'observation clinique que Bufo bufo exerce une action nette sur les deux cibles suivantes :
- la peau et le tissu cellulaire sous-cutané qu'il enflamme ;
- le système nerveux central qu'il déprime.

SYMPTOMES CUTANES :


- Eruptions érythémato-vésiculeuses ou bulleuses, avec réaction lymphangitique sous forme de traînées congestives caractéristiques de lymphangite et adénopathies réactionnelles.

SYMPTOMES NEUROLOGIQUES :


- Baisse progressive des facultés intellectuelles : viscosité mentale, confusion des idées, lenteur idéative pouvant aboutir à un état d'imbécillité complète.
- Onanisme par débilité mentale.

Source : Homéopathie, thérapeutique & matière médicale, Boiron 1998
Homéopathie Conseils est un site de conseils et d’information sur l'homéopathie, la phytothérapie et l'aromathérapie. En aucun cas nous ne remplaçons la visite d'un médecin qui est le seul à même de poser le bon diagnostic. L'utilisation des médecines douces et l'automédication en règle générale doit être faite avec discernement. Si vos symptômes persitent veuillez consulter votre médecin ou votre pharmacien.