logo

Cactus grandiflorus

Cactus grandiflorusCactus grandiflorus est une espèce botanique de la famille des Cactaceae. L'espèce est communément appelée Reine de la Nuit, à grandes fleurs de cactus , dégageant un parfum de vanille. L'espèce vraie est extrêmement rare en culture. La plupart des plantes sous ce nom appartiennent à d'autres espèces ou hybrides.

Utilisation(s) en homéopathie

Précordialgie

9 CH 5 granules au moment des crises

Lorsque la précordialgie est accompagnée d'irradiations de la douleur dans le membre supérieur gauche, ou dans la région cervicale gauche avec une impression d'étau autour du coeur


Modalités

Aggravation

En décubitus latéral gauche, par la marche, la montée d'escaliers, à 11h et 23h

Amelioration

Au grand air

Action générale

La première pathogénésie en a été établie en 1864 par un médecin napolitain, le Docteur Rocco-Rubini.
L'expérimentation pathogénétique et l'observation clinique confirment que Cactus exerce une action de type constrictif sur les fibres musculaires lisses ou striées, mais essentiellement sur :
- l'appareil cardio-vasculaire,
- l'appareil digestif,
- l'appareil uro-génital et, plus accessoirement sur
- l'appareil locomoteur.

APPAREIL CARDIO-VASCULAIRE :


La vaso-constriction rend compte
. du caractère constrictif de la douleur et
. des phénomènes de congestion passive.
- Précordialgie constrictive avec impression d'un étau, d'un cercle de fer au niveau du coeur, avec irradiation dans le bras gauche ou cervicalgie gauche, de type angoreux.
- Tachycardie ou palpitations violentes retentissant dans tout le corps.
- Extrasystolie en décubitus latéral gauche ou à l'effort.
- Crampes des membres inférieurs à la marche ou à la montée d'escaliers.
- Hémorragies diverses de sang noir (hémoptysie, hématurie).
- Céphalées vasculaires avec sensation de constriction, vision de cercles rouges, sensation de poids sur le vertex, améliorées passagèrement par la pression forte.

APPAREIL DIGESTIF :


- Syndrome douloureux épigastrique crampoïde de type ulcéreux avec hématémèse éventuelle de sang noir.
- Dyschésie rectale : ténesme, spasme anal, avec besoins inefficaces d'exonération et hémorroïdes procidentes.

APPAREIL URO-GENITAL :


- Sensation de striction, de crampe du detrusor pouvant entraîner une rétention urinaire.
- Dysménorrhée crampoïde irradiant dans les cuisses, avec flux menstruel noirâtre (identique à du goudron), cessant en décubitus.
- Vaginisme.

Source : Homéopathie, thérapeutique & matière médicale, Boiron 1998
Homéopathie Conseils est un site de conseils et d’information sur l'homéopathie, la phytothérapie et l'aromathérapie. En aucun cas nous ne remplaçons la visite d'un médecin qui est le seul à même de poser le bon diagnostic. L'utilisation des médecines douces et l'automédication en règle générale doit être faite avec discernement. Si vos symptômes persitent veuillez consulter votre médecin ou votre pharmacien.