logo
Carte des producteurs

Homéopathie : Euphrasia officinalis

Homéopathie Euphrasia officinalisL'euphraise de Rostkov (Euphrasia officinalis subsp. pratensis anciennement Euphrasia rostkoviana) encore appelée euphraise des prés, euphraise officinale ou casse-lunettes est une plante herbacée annuelle de la famille des Scrophulariacées. Elles doit son nom de « casse lunettes » à ses propriétés ophtalmiques (conjonctivite, catarrhe).

Utilisation(s) en homéopathie

Allergie

9 CH 5 granules toutes les heures

Conjonctivite avec gonflement larmoiement abondant et irritant

Conjonctivite

5 CH 5 granules toutes les heures

Lorsque le larmoiement est abondant et corrosif, il existe une inflammation oedèmateuse des paupières et une phtophobie

Coryza humide, écoulement nasal aqueux non irritant

5 CH 5 granules 4 fois par jour

Larmoiement irritant rougeur conjonctive inflammation et agglutination des paupières

Orgelet

9 CH 5 granules 2 à 3 fois par jour

Oeil rouge (conjonctive), cuisson, sensation de sable dans les yeux, paupières agglutinées

Rhinoconjonctivite

9 CH 5 granules 4 fois par jour

Lorsque le larmoiement est abondant et corrosif, il existe une inflammation oedèmateuse des paupières et une photophobie

Rhume des foins

9 CH 5 granules 3 à 4 fois par jour

Ecoulement nasal abondant non irritant larmoiement corrosif, âcre, irritant avec rougeur de la conjonctive (paupières collées le matin) sensation de cuisson dans les yeux comme par du sable

Rougeole

9 CH 5 granules toutes les 2 heures

Lorsque l'on observe une irritation et une rougeur des conjonctives accompagnée de photophobie


Modalités

Aggravation

Par la chaleur, la lumière solaire, l'air et le vent du sud

Amelioration

Dans l'obscurité

Action générale

L'expérimentation pathogénétique et l'expérience clinique ont confirmé l'action préférentielle d'Euphrasia sur les muqueuses oculaires et nasales où elle produit :
- un larmoiement clair, abondant, corrosif, avec une irritation et une rougeur des conjonctives et de la cornée ;
- une inflammation avec oedème des paupières, entraînant agglutination et ulcération ;
- un écoulement nasal clair, abondant mais non irritant ;
- éventuellement une toux d'irritation laryngée diurne, grasse.

Source : Homéopathie, thérapeutique & matière médicale, Boiron 1998