logo
Carte des producteurs

Homéopathie : Lachesis mutus

Homéopathie Lachesis mutusLachesis muta est un serpent venimeux que l'on trouve en Amérique du Sud. La teinture mère est préparée à partir du venin qui est composé de la phospholipase A2, d'amines vaso-actives, de bradykinine, d'acétylcholine, d'enzymes protéolytiques et de la clotase (enzyme à activité thrombine-like).
Consulter la fiche du type sensible homéopathique.

Utilisation(s) en homéopathie

Aménorrhée

15 CH 5 granules par jour jusqu'au retour des règles

Lorsqu'il y a allongement des cycles menstruels dans le cadre de la ménopause

Asthme

9 CH 5 granules toutes les 10 min

Lorsque la crise d'asthme survient après l'interruption d'une rhinorrhée

Bouffées de chaleur

15 CH 5 granules par jour

Lorsque les bouffées de chaleur sont accompagnées de congestion céphalique, réveillent la patiente la nuit, l'obligeant à se découvrir. Elles s’accompagnent souvent d'une instabilité de l'humeur

Bouffées de chaleur de la ménopause

9 CH 5 granules le matin

Bouffées de chaleur aggravées par le soleil, la chaleur

Céphalée prémenstruelle

9 CH 5 granules 3 fois par jour

Lorsque la douleur cède habituellement avec la survenue des règles

Insolation

15 CH 5 granules toutes les heures

Lorsque la patient à l'impression de suffoquer

Insuffisance lutéale

15 CH 5 granules le soir

Apparition de bouffées de chaleur nocturnes soulagement des symptômes dès que les règles surviennent érythrose du visage céphalées pulsatiles fréquentes ecchymoses spontanées modifications de l'humeur avec alternance dans la même journée de phases dépressives et d'excitabilité

Maux de gorge

9 CH 5 granules 1 fois par jour

Localisation de la douleur à gauche, passant souvent à droite difficulté d'avaler les liquides, surtout chauds

Sinusite

9 CH 5 granules 3 fois par jour

Lorsque l'écoulement est absent ou intermittent

Troubles du comportement

15 CH 5 granules par jour

Lorsque le trouble survient en cas de jalousie (naissance d'un petit frère...)

Troubles veineux et thrombophlébite superficielle

9 CH 5 granules 2 fois par jour

Veine hyperesthésique la peau en regard de la thrombophlébite est violacée douleurs aggravées à la chaleur


Modalités

Aggravation

Par le retard, l'insuffisance ou la disparition d'un flux physio/pathologique, avant les règles, par le toucher, par le soleil et la chaleur, au printemps et par le sommeil et au réveil

Amelioration

Par l'apparition d'un écoulement physiologique (règles) ou pathologique (suppuration...), par une température modérée au grand air

Action générale

PHARMACOLOGIE :


Les effets de ces différentes substances se caractérisent par :
- des troubles circulatoires :
. vaso-dilatation et augmentation de la perméabilité capillaire entraînant un oedème volumineux et une hypotension ;
. microthromboses locales entraînant des phénomènes de nécrose ;
. attaque de l'endothélium vasculaire à l'origine d'hémorragies et pouvant provoquer un syndrome de coagulation intravasculaire locale ou disséminée ;
. hémolyse due à la phospholipase A2 ;
. une coagulopathie de consommation due à la clotase ;
- des troubles rénaux consécutifs :
. insuffisance rénale fonctionnelle et organique ;
- un syndrome inflammatoire avec contraction des muscles lisses ;
- des phénomènes douloureux.

TOXICOLOGIE :


Le tableau d'envenimation se caractérise par un syndrome oedémateux, légèrement hémorragique, défibrinogénant, accompagné de nécrose musculaire profonde et d'importants phénomènes septiques.

L'EXPERIMENTATION PATHOGENETIQUE :


Elle se manifeste, comme pour la plupart des venins, sur deux pôles essentiels :
- le système nerveux :
. cérébral : alternance d'excitation et de dépression ;
. bulbaire : ralentissement des fonctions respiratoires et cardiaques ;
. sensitif : hyperesthésie, névralgies ;
. neuro-végétatif : troubles vaso-moteurs ;
- le sang : après une courte phase d'hypercoagulabilité, il devient vite hypocoagulable d'où hémorragies, ecchymoses, purpuras.

Concurremment, l'influence de Lachesis se manifeste aussi sur :
- le système cardio-vasculaire : phénomènes congestifs et hémorragies ;
- le foie ;
- les muqueuses (O.R.L. et respiratoires) ;
- la peau (oedème, inflammation, tendance aux hémorragies et à la suppuration) ;
- la thyroïde ;
- l'appareil génital féminin.
Toutes ces actions expliquent que Lachesis peut être aussi un médicament d'états infectieux graves, d'inflammations locales et de suppuration.

Source : Homéopathie, thérapeutique & matière médicale, Boiron 1998