logo
Carte des producteurs

Homéopathie : Laurocerasus

Homéopathie LaurocerasusLe Laurier-cerise (Prunus laurocerasus L.) est une plante de la famille des Rosaceae et du genre Prunus. C'est un arbuste fréquemment planté en haies, appréciant les climats doux (côtes méditerranéenne et atlantique notamment). Il est aussi appelé Laurier de Trébizonde, Laurier-amande ou Laurier-palme. Ses feuilles, riches en acide prussique, dégagent des émanations toxiques et ne permettent pas leur utilisation en tant que condiment.

Utilisation(s) en homéopathie

Hoquet

5 à 9 CH 2 fois par jour et en cas de crise

Lorsque le patient observe une amélioration couché, la tête basse


Modalités

Aggravation

En se relevant de la position couchée

Amelioration

En étant couché, la tête basse

Action générale

Toutefois, l'extrait total de la plante possède des caractéristiques propres qui ressortent bien de l'expérimentation pathogénétique effectuée par Hartlaub et Trinks.
L'expérimentation pathogénétique et l'observation clinique concordent pour montrer l'action élective de Laurocerasus sur le système nerveux cérébro-spinal, particulièrement au niveau de sa portion bulbaire et, partant, des noyaux moteurs, sensitifs et végétatifs des dernières paires crâniennes.
Cette atteinte se manifeste par trois catégories principales de troubles :
- des phénomènes spasmodiques localisés, plus particulièrement pharyngo-oesophagiens : déglutition bruyante des liquides, nausées, hoquet, borborygmes et coliques
- des troubles cardio-vasculaires : décompensation cardiaque avec bradycardie et pouls filant, cyanose des extrémités, hypotension orthostatique
- des troubles respiratoires soit d'origine centrale, soit secondaires à des troubles cardiaques : toux, dyspnée, stertor, voire asphyxie.
Tous ces troubles peuvent aboutir à un état adynamique émaillé de lipothymies brutales, voire à un collapsus prolongé.

Source : Homéopathie, thérapeutique & matière médicale, Boiron 1998