logo
Carte des producteurs

Homéopathie : Lycopodium clavatum

Homéopathie Lycopodium clavatumLe Lycopode en massue ou Lycopode officinal (Lycopodium clavatum) est un lycopode de la famille des Lycopodiaceae. La poudre que forment les spores peut être utilisée comme poudre lubrifiante (contre les inflammations et les irritations de la peau), au même titre que le talc.
Consulter la fiche du type sensible homéopathique.

Utilisation(s) en homéopathie

Aérophagie

9 CH 5 granules par jour

Flatulence intestinale, brûlure de l'oesophage avec éructations et renvoi d'un liquide acide et brûlant, migraines, somnolence post-prandiale longue

Colique du nourrisson

5 CH 5 granules dissous dans 5mL d'eau pure

Lorsque l'enfant dégage beaucoup de gaz intestinaux

Colique néphrétique

15 CH 1 dose

Médicament au tropisme urinaire, utile aussi bien en traitement de fond que de crise

Dyspepsies, ballonnements

15 CH 5 granules 1 à 2 fois par jour

Ballonnements au niveau sous ombilical, survient très précocement par rapport au repas (le patient détache sa ceinture) se sent moins bien entre 16 et 20h, sensation de faim vite rassasiée souvent chez un hyperémotif anxieux, susceptible, orgueilleux, manquant de confiance en lui

Intolérances alimentaires

9 CH 5 granules 2 fois par jour

Intolérance aux huîtres, ail, oignons

Maux de gorge

9 CH 5 granules 1 fois par jour

Localisation à droite, évoluant vers la gauche

Troubles de l'appétit

5 CH 5 granules par jour

Lorsqu'il existe une inappétence du sujet, traitement d'un mois renouvelable


Modalités

Aggravation

Entre 16 et 20h, au réveil, par la chaleur malgré une sensibilité générale au froid et par la contradiction

Amelioration

Par l'air frais, les aliments et boissons chaudes et le mouvement lent

Action générale

Il faut souligner la cohérence existant entre la composition chimique du produit et son action générale chez l'homme, issue lors des pathogénésies et de l'observation clinique ; elles ont montré l'action profonde de ce médicament et l'extrême fréquence de ses indications au niveau :
- du foie et de tout l'appareil digestif,
- du métabolisme de l'acide urique, de l'urée et du cholestérol,
- des reins et de l'appareil génital,
- de la peau et des muqueuses (O.R.L. , respiratoires et génitales),
- du système nerveux, où il détermine secondairement une asthénie physique et psychique.

SYMPTOMES DIGESTIFS :


- Dyspepsie flatulente : le malade est ballonné précocément après le repas, même s'il mange peu, et n'éprouve aucun soulagement à évacuer ses gaz par en haut ou par en bas. (Nux vomica a des troubles post-prandiaux plus tardifs). Il ne supporte pas la présence de vêtements serrés autour de la taille dans ces moments là et doit se dégrafer.
- Rougeurs concomitantes du visage après le repas, avec irrésistible besoin de dormir.
- Abdomen distendu surtout dans la partie inférieure (Carbo vegetabilis correspond à une distension plutôt sus-ombilicale et China à une distension de tout l'abdomen).
- Pyrosis, brûlures de l'oesophage pendant plusieurs heures.
- Douleurs dans la région hépatique avec sensation de tension, de plénitude. Il ne peut se coucher sur le côté droit.
- Migraines liées à des troubles digestifs :
. le plus souvent sus-orbitaires droites,
. parfois accompagnées de troubles visuels (hémianopsie verticale droite : le malade ne voit que la moitié gauche des objets),
. aggravation par la chaleur et amélioration par le frais,
. souvent provoquées si le malade retarde l'horaire de son repas.

SYMPTOMES URO-GENITAUX :


- Urines très claires ou au contraire urines boueuses avec dépôt de poussières ou de sable rouge "comme de la brique pilée".
- Impuissance avec désirs conservés.
- Sécheresse du vagin.

SYMPTOMES CUTANES :


- Peau sèche et ridée, taches pigmentées, cuivrées.
- On peut voir toutes sortes d'éruptions cutanées, aucune n'est caractéristique du médicament.
Seules les modalités (prurit amélioré par le frais et qui fait saigner facilement les lésions) et le mode réactionnel général du malade orienteront vers la prescription de Lycopodium.
- Cheveux prématurément gris.

SYMPTOMES MUQUEUX :


- Croûtes et obstruction des narines la nuit qui forcent le malade à dormir la bouche ouverte ; par contre catarrhe chronique la journée (Pulsatilla).
- Douleurs de la gorge avec difficulté d'avaler, améliorées par les liquides chauds.
- Tableau de pneumopathie droite : dyspnée avec battement des ailes du nez, toux sèche, atteinte de l'état général avec stupeur, yeux vitreux…

SIGNES NEUROLOGIQUES :


- Fatigue intellectuelle avec perte de mémoire.
- Anxiété et découragement aggravés en fin d'après-midi.
- Tics de la face.

Source : Homéopathie, thérapeutique & matière médicale, Boiron 1998