logo
Carte des producteurs

Homéopathie : Magnesia phosphorica

Homéopathie Magnesia phosphoricaLe phosphate de magnésium se présente sous la forme d'une poudre cristalline, très peu soluble dans l'eau. Il a été utilisé comme laxatif et des antiacide.
Consulter la fiche du type sensible homéopathique.

Utilisation(s) en homéopathie

Colique

9 CH 5 granules à renouveler aussi souvent que possible

Lorsque les spasmes font se plier en deux le patient, aggravation par le froid

Colique du nourrisson

9 CH 5 granules dissous dans 5mL d'eau pure

Lorsque l'on observe aucun des critères en justifiant les indications

Colique hépatique

9 CH 5 granules tous les quarts d'heures

Lorsque les douleurs sont violentes, crampoïdes, améliorées par la pression et la position pliée en deux. Aggravation la nuit

Crampes

15 CH 5 granules à la demande

Lorsque les crampes surviennent chez les spasmophiles

Dysménorrhée

9 CH 5 granules aussi souvent que nécessaire

Lorsque la douleur est améliorée pliée en deux, la pression locale et la chaleur

Tranchées utérines de l'accouchement

9 CH 5 granules aussi souvent que nécessaire

Lorsque les douleurs sont violentes, arrachant des cris, améliorées par la flexion en avant


Modalités

Aggravation

Par le froid

Amelioration

En se courbant en deux ou par la flexion du membre, par la pression locale forte et par la chaleur

Action générale

Expérimenté par Allen, il a fait l'objet d'une pathogénésie particulièrement détaillée dans le "Dictionnary of materia medica" de Clarke.
Le tropisme particulier du cation Mg pour le système nerveux prend avec Magnesia phosphorica une allure particulièrement spasmogène, vraisemblablement due à la présence concomitante de l'ion P, dont l'action prépondérante sur la cellule nerveuse joue un rôle potentialisateur.

Le pouvoir pharmacologique de Magnesia phosphorica s'exerce essentiellement sur le système nerveux central :
- en premier lieu sur l'innervation sensitive :
. acroparesthésies,
. névralgies violentes, soudaines et fugaces, disparaissant brutalement et de symptômatologie très variable (sensation de courant électrique, de douleurs fulgurantes, etc.) ;
- secondairement sur les synapses neuro-musculaires de la plaque motrice :
. crampes,
. spasmes ou convulsions de localisations diverses et intéressant aussi bien la musculature lisse que striée.

Source : Homéopathie, thérapeutique & matière médicale, Boiron 1998