logo

Mezereum

MezereumLe bois-joli ou bois-gentil (Daphne mezereum) est une espèce d'arbustes à feuilles caduques de la famille des Thymelaeaceae. La teinture mère est préparée à partir de l'écorce de l'arbrisseau récolté avant le développement des fleurs. Elle contient un hétéroside (daphnine) de l'ombelliférone et une résine très âcre, la mézéréine, contenant des principes irritants diterpéniques.

Utilisation(s) en homéopathie

Dermatoses vésiculeuses

9 CH 5 granules 3 à 4 fois par jour

Eruption vésiculeuse avec liquide opalescent croûtes sur les lésions,avec sérosités jaunâtres sous-jacentes herpès, zona

Dyshidrose

15 CH 5 granules une fois par jour

Lorsque les vésicules contiennent une sérosité opalescente virant progressivement au marron

Eczéma

15 CH 5 granules 4 fois par jour

Lorsque le suintement est associé à des croûtes

Herpès labial

9 CH 5 granules 4 à 5 fois par jour

Vésicules avec liquide opalescent, se recouvrant secondairement d'une cropute avec pus sous-jacent

Impétigo

15 CH 5 granules 2 fois par jour

Lorsque les éruptions cutanées sont vésiculeuses et contiennent un liquide opalescent, voire purulent, et souvent recouvertes de croûtes blanchâtres

Sinusite

9 CH 5 granules 3 fois par jour

Lorsque le patient présente présente une inflammation des muqueuses et de la sphère ORL, ici systématiquement


Modalités

Aggravation

Par le temps froid et humide (névralgies), la nuit (douleurs osseuses), par la chaleur du lit et les bains chauds (prurit)

Amelioration

Par les applications chaudes (névralgies) et en plein air

Action générale

La pathogénésie de Mezereum se trouve dans le Traité des Maladies Chroniques" de Hahnemann.

TOXICOLOGIE :


En applications externes l'écorce de Mezereum irrite la peau et provoque de la suppuration. L'absorption par voie interne entraîne une irritation des muqueuses accompagnée de douleurs d'excoriation.

L'EXPERIMENTATION PATHOGENETIQUE :


Elle a permis de préciser les modalités de cette action et de dégager des symptômes supplémentaires, à savoir :
- inflammation des muqueuses avec sensation de brûlure locale, sécrétions purulentes et sanglantes
- irritation cutanée : éruptions vésiculeuses contenant un liquide opalescent ou purulent, souvent masqué par des croûtes blanchâtres. Elles s'accompagnent d'un prurit intense, erratique
- inflammation périostée, déterminant des douleurs osseuses brûlantes, aggravées la nuit, siégeant de préférence dans la région malaire (os du nez et de la face).
En raison des modalités réactionnelles et d'une action thérapeutique similaires à celles du mercure, Mezereum a aussi été appelé le "mercure végétal".

Source : Homéopathie, thérapeutique & matière médicale, Boiron 1998
Homéopathie Conseils est un site de conseils et d’information sur l'homéopathie, la phytothérapie et l'aromathérapie. En aucun cas nous ne remplaçons la visite d'un médecin qui est le seul à même de poser le bon diagnostic. L'utilisation des médecines douces et l'automédication en règle générale doit être faite avec discernement. Si vos symptômes persitent veuillez consulter votre médecin ou votre pharmacien.