logo

Petroleum

PetroleumLe pétrole (L. petroleum, du mot grec petra, roche, et du latin oleum, huile) est un liquide d'origine naturelle, une huile minérale composée d'une multitude de composés organiques, essentiellement des hydrocarbures, piégé dans des formations géologiques particulières.

Utilisation(s) en homéopathie

Dermatoses fissuraires

9 CH 5 granules 3 à 4 fois par jour

Fissures du bout des doigts, d'aspect sale à recrudescence hivernal

Engelures

5 CH 5 granules 3 à 4 fois par jour

Engelures brûlantes, fissurées peau épaisse (talon)

Gerçure

5 CH 5 granules par jour

Lorsque les mains ont un aspect sali

Grossesse, nausées et vomissements

5 CH 5 granules 3 fois par jour

Lorsque les nausées sont améliorées en mangeant

Mal des transports

5 CH 5 granules au moment du départ

Lorsque le mal de transport est amélioré par le grignotage


Modalités

Aggravation

Par le froid, en hiver et par le mouvement passif (train, voiture...)

Amelioration

En été, par la chaleur

Action générale

Sa pathogénésie se trouve dans le "Traité des Maladies Chroniques" de Hahnemann.
Les données toxicologiques de Petroleum proviennent indifféremment d'applications externes, d'inhalations de vapeurs et d'ingestions volontaires ou accidentelles.
Par voie externe, le contact avec la peau provoque un eczéma, la projection sur les muqueuses une réaction inflammatoire (par exemple conjonctivite) ; l'inhalation entraîne une irritation des muqueuses des voies aériennes supérieures et, sa prolongation, des symptômes neuro-sensoriels (états ébrieux, acouphènes).
Par voie interne, l'ingestion est suivie d'un syndrome d'intolérance digestive avec vomissements, diarrhée et, en cas d'intoxication massive, de troubles neurologiques.
La majorité des symptômes découlant de l'expérimentation pathogénétique ont été observés par Hahnemann et la plupart d'entre eux ont été confirmés cliniquement.

Il en ressort que Petroleum exerce une action irritative :
- sur la peau : éruptions vésiculeuses, puis croûteuses, alternant ou coïncidant avec des crevasses, des fissures chroniques profondes, développées sur une peau sèche, d'aspect sale ;
- sur les muqueuses :
. digestives principalement : nausées matinales avec hypersalivation ou sueurs froides ; vomissements, diarrhée surtout diurne avec violentes coliques douloureuses ;
. éventuellement nasales (épistaxis), du conduit auditif (eczéma, furoncles avec hypoacousie et acouphènes) ou oculaires (blépharoconjonctivites et troubles visuels).

Source : Homéopathie, thérapeutique & matière médicale, Boiron 1998
Homéopathie Conseils est un site de conseils et d’information sur l'homéopathie, la phytothérapie et l'aromathérapie. En aucun cas nous ne remplaçons la visite d'un médecin qui est le seul à même de poser le bon diagnostic. L'utilisation des médecines douces et l'automédication en règle générale doit être faite avec discernement. Si vos symptômes persitent veuillez consulter votre médecin ou votre pharmacien.