logo

Ptelea

PteleaPtelea est un genre de la famille des rutacées comprenant une seul espèce, Ptelea trifoliata, l‘Orme de Samarie. C'est un arbuste ou un petit arbre de 6 à 8 m de haut originaire d'Amérique du Nord.

Utilisation(s) en homéopathie

Asthme

5 CH 5 granules 3 à 4 fois par jour

Lorsque la crise asthmatique survient à la suite de troubles digestifs

Céphalées avec troubles digestifs

5 CH 5 granules au moment de la crise

Lorsque les céphalées trouvent une origine digestive

Migraine

5 CH 2 à 3 fois par jour

Lorsque la crise migraineuse trouve une origine digestive


Modalités

Aggravation

Couché sur le côté gauche

Amelioration

Couché sur le côté droit et en mangeant des mets acides (troubles dyspeptiques)

Action générale

La pathogénésie a été réalisée avec de la teinture-mère ou des décimales basses. Elle a montré une action :
- sur l'appareil digestif, notamment sur le foie, la fonction biliaire et
- sur l'appareil respiratoire où elle provoque des phénomènes asthmatiformes.

SYMPTOMES DIGESTIFS :


- Aversion pour les graisses et la viande, mais désir d'aliments acides qui améliorent les troubles digestifs.
- Papilles linguales rouges et très en relief sur une langue jaunâtre.
- Pression comme par une pierre à l'estomac, avec nausées et vomissements.
- Lourdeur et endolorissement de la région hépatique, améliorés couché sur le côté droit (Bryonia, Sepia).
- Diarrhée bilieuse, d'odeur de pourriture, très irritante pour l'anus.
- Céphalée frontale avec sensation d'élargissement de la tête (Bovista) et sensation de faim (Psorinum). Amélioration par l'émission d'une selle.

SYMPTOMES RESPIRATOIRES :


- Difficulté de respirer lorsque les troubles gastro-hépatiques s'améliorent.
- Pression suffocante en étant couché sur le dos.

Source : Homéopathie, thérapeutique & matière médicale, Boiron 1998
Homéopathie Conseils est un site de conseils et d’information sur l'homéopathie, la phytothérapie et l'aromathérapie. En aucun cas nous ne remplaçons la visite d'un médecin qui est le seul à même de poser le bon diagnostic. L'utilisation des médecines douces et l'automédication en règle générale doit être faite avec discernement. Si vos symptômes persitent veuillez consulter votre médecin ou votre pharmacien.