logo

Ratanhia

RatanhiaLe ratanhia (Krameria lappacea) est un arbuste de 20 à 40 centimètres. À tige dressée, on le reconnaît à ses nombreux rameaux velus et blanchâtres, à ses feuilles simples, oblongues, dures et aiguës ainsi qu'à ses minuscules fleurs rouges et son fruit globuleux et couvert d'aiguillons. Enfin, sa racine, cylindrique, rampante et rameuse, présente une écorce, brune et fibreuse. Traditionnellement, on utilise sa racine pour ses vertus astringentes (celle-ci contient entre 10 et 20 % de tanins) et hémostatiques comme dentifrice naturel. C'est d'ailleurs ce que suggère son nom espagnol, raíz para los dientes (racine pour les dents). Également antimicrobien, le ratanhia soigne les affections de l'appareil gastro-intestinal.

Utilisation(s) en homéopathie

Fissure anale

5 CH 5 granules 3 fois par jour

Lorsque la fissure intervient chez un sujet dont la constipation aggrave des hémorroïdes


Action générale

L'expérimentation et l'observation clinique ont montré une action polarisée surtout sur la région ano-rectale :
- constipation avec constriction de l'anus, selles dures nécessitant de grands efforts pour être expulsées ;
- douleurs aiguës et brûlantes, comme des coups d'aiguilles, ou comme si l'anus était rempli d'éclats de verre, pendant et des heures après la selle (Nitricum acidum) ;
- hémorroïdes procidentes, douloureuses, brûlantes, temporairement améliorées par des applications d'eau froide ou d'eau très chaude.

Source : Homéopathie, thérapeutique & matière médicale, Boiron 1998
Homéopathie Conseils est un site de conseils et d’information sur l'homéopathie, la phytothérapie et l'aromathérapie. En aucun cas nous ne remplaçons la visite d'un médecin qui est le seul à même de poser le bon diagnostic. L'utilisation des médecines douces et l'automédication en règle générale doit être faite avec discernement. Si vos symptômes persitent veuillez consulter votre médecin ou votre pharmacien.