logo

Sambucus nigra

Sambucus nigraLe Grand Sureau ou Sureau noir (Sambucus nigra) est un arbuste caducifolié à croissance rapide. Il est présent en Europe, en Asie de l'Ouest et en Afrique du Nord, mis à part les régions montagneuses. Ses baies cuites sont comestibles, mais toutes les autres parties de la plantes contiennent de l'oxalate de calcium et sont donc toxiques. Le fruit non mature contient également un alcaloïde toxique. Les baies crues consommées en forte quantité peuvent provoquer nausée et vomissements chez l'homme. On doit interdire aux enfants de manger les baies. La cuisson détruit la toxine. Le sureau noir contient de la sambunigrine et de la vicianine, deux glycosides cyanogénétiques. L'acide cyanhydrique est libéré par des enzymes végétales dans l'organisme des animaux, après l'ingestion.

Utilisation(s) en homéopathie

Coryza sec

5 CH 5 granules 4 fois par jour

Sécheresse de la muqueuse du nez obstruction complète qui impose une respiration par la bouche

Laryngite

5 CH 5 granules toutes les 10 min

Lorsque la toux est rauque et suffocante


Action générale

La clinique a montré que l'action de Sambucus s'exerçait :
- sur les muqueuses respiratoires : irritation catarrhale et spasmodique ;
- sur les glandes sudoripares : sueurs abondantes au moment du réveil.

SYMPTOMES RESPIRATOIRES :


- Coryza sec avec obstruction nasale complète obligeant à respirer la bouche ouverte. Le nourrisson ne peut téter.
- Enrouement avec mucus gluant, épais, dans le larynx.
- Laryngite striduleuse : l'enfant s'éveille brusquement vers minuit avec une suffocation intense, une toux brusque et dyspnéisante. Il y a cyanose de la face et des extrémités ; l'enfant inspire mais ne peut expirer.
- Ne peut rester la tête basse, est amélioré en position assise.

SIGNES CUTANES :


- Peau sèche et brûlante pendant le sommeil.
- Transpiration profuse au moment du réveil qui disparaît si le malade se rendort.

Source : Homéopathie, thérapeutique & matière médicale, Boiron 1998
Homéopathie Conseils est un site de conseils et d’information sur l'homéopathie, la phytothérapie et l'aromathérapie. En aucun cas nous ne remplaçons la visite d'un médecin qui est le seul à même de poser le bon diagnostic. L'utilisation des médecines douces et l'automédication en règle générale doit être faite avec discernement. Si vos symptômes persitent veuillez consulter votre médecin ou votre pharmacien.