logo

Scilla maritima

Scilla maritimaLa scille maritime ou scille officinale (Drimia maritima) est une plante à bulbe de la famille des Liliaceae selon la classification classique, ou des Asparagaceae ou des Hyacinthaceae selon la classification phylogénétique. On utilise un extrait de cette plante comme raticide car comme la digitale, la scille maritime contient un hétéroside cardiotonique, la scillarine, un poison violent qui a jadis été utilisé comme cardiotonique.

Utilisation(s) en homéopathie

Bronchite chronique

7 à 15 CH 5 granules 2 à 4 fois par jour

Lorsque la patient présente une toux grasse matinale, avec expectorations difficiles d'un grande quantité de mucus blanc. La toux est aggravée par l'eau froide


Modalités

Aggravation

La toux est aggravée le matin ou la nuit entre 23h et 3h, par les boissons froides et le mouvement

Action générale

Plante connue depuis l'antiquité pour son action diurétique remarquable, les Egyptiens lui avaient élevé un temple. La scille augmente toutes les sécrétions, en particulier les sécrétions bronchiques et parfois la sueur. Cette action est variable selon les doses. Ainsi l'intoxication accidentelle ou par usage à visée thérapeutique abusivement prolongé provoque oligurie et anurie.
La première pathogénésie a été établie en 1819 par S. Hahnemann et collaborateurs. Les données de la toxicologie et la clinique ont confirmé les cibles pathogénétiques les plus importantes :
- l'appareil respiratoire et
- l'appareil urinaire ;
- l'action sur le coeur est à préciser par des travaux pharmacologiques modernes.
Scilla maritima est certainement un médicament sous-estimé.

SYMPTOMES RESPIRATOIRES :


- Eternuements, larmoiement, écoulement séreux irritant par le nez. Endolorissement du bord des narines.
- Toux sèche provoquée par une sensation d'irritation.
- Toux grasse le matin, avec râles, avec expectoration difficile d'une grande quantité de mucus blanc et visqueux. La toux grasse du matin parfois explosive, violente, quinteuse est plus fatigante que la toux sèche du soir. L'aggravation de la toux par l'eau froide est caractéristique (Chargé).
- Elancements et points douloureux dans la poitrine aggravés par la toux et par l'inspiration (Bryonia). En cas de pleurodynie, il existe une prédominance gauche et le malade est soulagé couché sur le côté sain (Bryonia a la modalité inverse)
- La concomitance d'incontinence des urines provoquée par la toux est très caractéristique mais elle est contingente.

SYMPTOMES URINAIRES :


- Selon les doses et l'état des récepteurs on observe une augmentation de la diurèse, avec urines aqueuses et besoins urgents ou au contraire de l'oligurie, avec urines souvent foncées.

Source : Homéopathie, thérapeutique & matière médicale, Boiron 1998
Homéopathie Conseils est un site de conseils et d’information sur l'homéopathie, la phytothérapie et l'aromathérapie. En aucun cas nous ne remplaçons la visite d'un médecin qui est le seul à même de poser le bon diagnostic. L'utilisation des médecines douces et l'automédication en règle générale doit être faite avec discernement. Si vos symptômes persitent veuillez consulter votre médecin ou votre pharmacien.