logo
Carte des producteurs

Homéopathie : Symphytum

Homéopathie SymphytumLa Consoude officinale (Symphytum officinalis), ou Grande Consoude, est l'espèce caractéristique du genre Symphytum. La grande consoude contient des alcaloïdes pyrrolizidiniques hépatotoxiques. Toutefois ceux-ci sont principalement des monoesters (lycopsamine et intermédine) relativement moins toxiques que la symphytine, un diester. La tradition prête à la racine de consoude des propriétés hémostatiques, anti-inflammatoires, astringentes, cicatrisantes et émollientes.

Utilisation(s) en homéopathie

Fracture

5 CH 5 granules par jour

Lorsque la consolidation osseuse est longue

Tendinite au talon d'Achille

5 CH 5 granules 2 fois par jour

Lorsque le patient présente des traumatismes de l'os ou du périoste

Traumatisme

5 CH 5 granules toutes les 10min

Lorsque le traumatisme intéresse le globe oculaire

Traumatismes de l'oeil

5 CH 5 granules 3 à 4 fois par jour

Traumatisme du globe oculaire (balle de tennis dans l'oeil)


Action générale

Deux grandes indications existent pour Symphytum :
- Les consolidations de fractures : il accélère la formation du cal, pris en 6 DH, vingt gouttes midi et soir. Calcarea phosphorica 9 CH, une dose quotidienne pendant la durée de l'immobilisation complète bien son action.
- Les suites douloureuses des traumatismes de l'os et du périoste, qu'il s'agisse des traumatismes de la loge orbitaire et de ses conséquences douloureuses immédiates ou de douleurs plus tardives, consécutives aux fractures ou persistant après consolidation.

Il est également utile dans les périostites des sportifs (coureurs de fond).

Source : Homéopathie, thérapeutique & matière médicale, Boiron 1998