logo

Tellurium metallicum

Tellurium metallicumLe tellure est un élément chimique, de symbole Te et de numéro atomique 52. C'est un métalloïde du groupe des chalcogènes. L'inhalation provoque une somnolence, des maux de tête et des nausées, associés à une sécheresse de la bouche et un goût métallique. L'inhalation d'une dose infime de tellure donne une haleine et une odeur corporelle ressemblant à celle de l'ail. Le contact avec l'œil se traduit par un rougissement de l'œil et des douleurs oculaires. L'ingestion induit des douleurs abdominales, une constipation et des vomissements. La plupart de ses composés sont toxiques, avec des atteintes au foie et au système nerveux central. Certains pays ont produit des normes spécifiques.

Utilisation(s) en homéopathie

Eczéma

5 CH 5 granules 4 fois par jour

Lorsque l'eczéma est localisé aux pavillons des oreilles


Action générale

Le tellure élémentaire est moins toxique que l'oxyde de tellure ou autres dérivés.
Les principaux signes de toxicité du tellure chez l'homme sont l'odeur alliacée de l'haleine et de la sueur, une sécheresse buccale et une inappétence, nausées avec vomissements et dépression du système nerveux central.
L'expérimentation pathogénétique et l'observation clinique ont mis en évidence une affinité de Tellurium pour :
- l'oreille : suppuration avec inflammation du conduit auditif externe, écoulement irritant, de mauvaise odeur, et tendant à se chroniciser ;
- l'appareil locomoteur :
. névralgie sciatique et lombosacralgie, aggravées par les secousses, l'effort et le toucher ;
. sensibilité de la colonne vertébrale au toucher, à la percussion ;
- la peau : éruptions suintantes, prurigineuses, de mauvaise odeur, localisées aux plis, au périnée, au cuir chevelu.

Source : Homéopathie, thérapeutique & matière médicale, Boiron 1998
Homéopathie Conseils est un site de conseils et d’information sur l'homéopathie, la phytothérapie et l'aromathérapie. En aucun cas nous ne remplaçons la visite d'un médecin qui est le seul à même de poser le bon diagnostic. L'utilisation des médecines douces et l'automédication en règle générale doit être faite avec discernement. Si vos symptômes persitent veuillez consulter votre médecin ou votre pharmacien.