logo

Brûlure du 1er degrès

Ce sont les brûlures les moins graves et les plus répandues. Seul l’épiderme est touché. Elles ont pour conséquence l’apparition de rougeur et la sensibilité accrue de la région touchée. Un bon exemple est le coup de soleil. Ces brûlures ne nécessitent aucun soin spécial car la peau garde sa capacité de régénération.

homeopathie-li

Homéopathie, symptômes associés

Lorsque la peau est rosée, les douleurs sont piquantes, une amélioration est observée par l'application d'eau froide

Apis mellifica 9 CH

5 granules toutes les 10 minutes

Lorsque la peau est rouge, brûlante, dégageant de la chaleur

Belladonna 5 CH

5 granules toutes les 10 minutes


pathologie-li

Pathologie(s) associée(s)

Alopécie

En dermatologie, l'alopécie désigne l'accélération de la chute des cheveux et/ou des poils. Le terme vient du grec alopex (renard) à cause de la chute annuelle, au début du printemps, des poils d'hiver de c...

Ecchymose

Lorsqu'un corps frappe des parties molles de l'organisme il peut produire une contusion : lésion sans rupture de la peau ni fissure des tissus qui se caractérise par une décoloration initiale puis un ren...

Lucite estivale bénigne

La lucite, appelée aussi actinite ou actinodermatose, est une photodermatose aigüe ou chronique provoquée par les UV A du soleil. Elle n’atteint pas moins de 10 % des adultes, en grande majorité les...