logo

Halitose

Halitose homéopathie aromathérapie phytothérapie L'halitose, ou mauvaise haleine, est le fait d'avoir une haleine dont l'odeur est considérée comme incommodante.

Cette nuisance très fréquente atteint environ 50 % de la population adulte du monde occidental. Elle peut avoir des effets psychologiques non négligeables, comme l'auto-dépréciation (mauvaise estime de soi) l'isolement, la dépression, le suicide, car les personnes sont victimes ou se croient victimes de commentaires méprisants ou ironiques, de rejets.

La diagnostic consiste en un test organoleptique réalisé par le médecin, le patient lui-même, ou une personne de son entourage est une méthode subjective mais très pratique qui tente d'évaluer la source de l'odeur :
- l’air expiré par la bouche et par le nez du patient ;
- la salive du patient ;
- la plaque dentaire existant au niveau des dents et des espaces interdentaires ;
- l’enduit existant sur la partie postérieure de la langue.

aromatherapie-li

Aromathérapie, huiles essentielles

Aneth herbe / Anethum graveolens

1 goutte sur un comprimé neutre

Le matin, à laisser fondre dans la bouche

Tonique digestif, Antispasmodique

Cardamome / Elettaria cardamomum maton

2 gouttes sur un comprimé neutre

A laisser fondre dans la bouche en cas de mauvaise haleine

Tonique digestif, Antispasmodique

Menthe poivrée / Mentha piperita

2 gouttes sur un comprimé neutre

A laisser fondre dans la bouche en cas de mauvaise haleine

Tonique digestif, Antinauséeux, Antalgique, Tonique mental


pathologie-li

Pathologie(s) associée(s)

Stomatite

La stomatite est une inflammation de la muqueuse buccale. Elle peut être provoquée par une infection ou induite par certains médicaments, ou encore compliquer une radiothérapie....

Sialorrhée

La sialorrhée désigne la production de salive. Elle est parfois entendue comme hypersialorrhée ou ptyalisme, désignant une production excessive, également lorsqu'il n'y a pas de nourriture dans la bouche pour en stimuler...

Trismus

Le trismus est la contraction constante et involontaire des muscles des mâchoires (muscles ptérygoidiens et masséter), qui diminue voire empêche l'ouverture de la bouche....