logo

Homéopathie : Arum triphyllum

Homéopathie Arum triphyllumArum triphyllum est la souche homéopathique tirée du Gouet à trois feuilles ou Navet indien de la famille des Aracées. Lorsqu'il est consommé de manière importante il provoque une irritation rouge vif de la face interne des narines, de la bouche, du larynx et du pharynx, des lèvres sèches et saignantes. Ainsi qu'un écoulement clair, coryza, continu, très irritant avec la sensation de narine gauche bouchée.

Action générale

La pathogénésie a été effectuée par un homéopathe américain, le Dr. H. Jeanes (1844) puis par Hering (1856).
La toxicologie, confirmée par l'observation clinique (graves épidémies de scarlatine au XIXe siècle) et quelques essais sur l'homme sain ont montré une action élective très caractéristique sur les muqueuses de l'étage supérieur de l'appareil digestif et de l'arbre respiratoire :
- Coryza peu intense avec obstruction nasale obligeant le malade à tenir constamment la bouche ouverte. La pituitaire est excoriée et saignante. Le malade se gratte à l'intérieur des narines. L'écoulement est âcre, excoriant la lèvre supérieure.
- Lèvres sèches et saignantes. Le malade se les mordille continuellement, se gratte et s'arrache jusqu'au sang des petites peaux, malgré la douleur.
- Irritation rouge vif, comme du boeuf cru, de la surface muqueuse des narines, de la bouche, du pharynx et du larynx.
- Rougeur intense avec sensation de brûlure de la gorge. Gonflement considérable des ganglions sous-maxillaires.
- Raucité ou perte de la voix, perte du contrôle de la voix. Voix bitonale qui se brise sur une note ou sur un ton élevés quand on essaye de chanter ou de parler.
Accessoirement on peut noter :
. une diarrhée aqueuse et brune,
. l'émission d'urines très pâles, oligurie et même anurie.

Source : Homéopathie, thérapeutique & matière médicale, Boiron 1998

Utilisation(s) en homéopathie

Aphonie - Enrouement

5 CH 5 granules 2 à 3 fois par jour

Enrouement avec changement constant du timbre de voix voix rauque ou bitonale petites peaux sur les lèvres que le malade arrache et fait saigner

Dysphonie par le froid

5 CH 5 granules toutes les heures

Lorsqu'il existe une voix bitonale avec obstruction nasale


Modalités

Aggravation

Par la chaleur