logo

Homéopathie : Calcarea carbonica ostrearum

Homéopathie Calcarea carbonica ostrearumLe carbonate de calcium est composé d'un ion carbonate et d'un ion calcium, il est extrait des coquilles d'huîtres. Il est utilisé pour traiter une élévation du taux sérique de phosphate en présence d’une atteinte de la fonction rénale.
Consulter la fiche du type sensible homéopathique.

Action générale

Comme pour la plupart des substances non toxiques aux doses habituelles, Hahnemann effectua la pathogénésie avec des dilutions 30 CH. Les symptômes recueillis ne sont donc pas des effets primitifs, toxiques ou subtoxiques, mais des symptômes d'ordre clinique exprimant le mode réactionnel général des sujets en expérimentation. Les sujets sensibles, bons répondeurs, se sont révélés avoir un type de morphologie bréviligne, confirmé par la clinique. Deux siècles d'usage de ce médicament en ont précisé les indications thérapeutiques, notamment chez les nourrissons.

La composition de Calcarea carbonica qui comprend des éléments minéraux mais aussi des acides aminés essentiels explique l'étendue de ses tropismes.

Il agit sur :
- le métabolisme général, d'où son importance capitale dans les périodes de la vie où se
produisent une évolution ou même une involution :
. nourrisson, enfant,
. adolescent,
. ménopause,
. vieillesse ;
- le tissu osseux : exostoses, déformations, décalcification ;
- le tissu lymphoïde :
. hypertrophie des ganglions, principalement cervicaux, adénites pouvant suppurer ;
. hypertrophie des amygdales et des végétations adénoïdes ;
- les proliférations cutanéo-muqueuses.

Source : Homéopathie, thérapeutique & matière médicale, Boiron 1998

Utilisation(s) en homéopathie

Colique néphrétique

30 CH 5 granules toutes les 10 minutes

Lorsque les douleurs ne sont pas entièrement apaisées par les traitements allopathiques

Prédiabète

15 CH 1 dose par semaine

Lorsque le prédiabète est accompagnée d'une surcharge pondérale

Surcharge pondérale

15 CH 1 dose par semaine

Lorsque le patient présente un désordre du métabolisme de l'acide urique, des graisses et du sucre


Modalités

Aggravation

Froid, effort intellectuel ou physique, nouvelle ou pleine lune, les féculents et le lait

Amelioration

Par temps sec