logo

Homéopathie : Magnesia carbonica

Homéopathie Magnesia carbonicaLe carbonate de magnésium est un solide de couleur blanche, qui se trouve à l'état minéral dans la nature. Sous forme de poudre appelée couramment « magnésie » – même si en chimie, la magnésie désigne de fait l'oxyde de magnésium – le carbonate de magnésium est utilisée dans certains sports comme la gymnastique artistique, l'escalade ou l'haltérophilie pour assécher les mains.
Consulter la fiche du type sensible homéopathique.

Action générale

Bien que ses propriétés purgatives douces et antiacides à doses moyennes aient été connues de longue date, le carbonate de magnésie a été relativement peu employé en médecine.
Son pouvoir pharmacodynamique relève pour la plus grande partie des propriétés de l'ion magnésium qui entre dans sa composition et dont l'action sur le plan métabolique et enzymatique est amplement démontrée.

BIOCHIMIE :


Ces notions biochimiques s'appliquent également pour l'étude des autres sels de magnésium employés en homéopathie (Mg Cl2, Mg S04, Mg P04). Quantitativement le magnésium est le quatrième cation de l'organisme (soit 2000 mEq environ du contenu total corporel d'un homme de 70 kg. ) mais seulement 1 se trouve dans les liquides extracellulaires (50 difficilement échangeables sont contenus dans l'os et le reste est intracellulaire).
Le maintien de la concentration sérique de magnésium dépend largement des apports alimentaires (essentiellement les légumes à feuilles vertes, qui contiennent de la chlorophylle) et du bon fonctionnement rénal ou intestinal. Mais il n'y a pas de corrélation étroite entre la magnésiémie, le taux du Mg intracellulaire et la valeur des réserves corporelles en Mg.

METABOLISME DU MAGNESIUM :


Le magnésium est nécessaire à l'activation de nombreuses métallo-enzymes ; comme cofacteur de différentes phosphatases, il joue un rôle important dans la minéralisation rapide de l'os.
En participant avec le Ca et le K au fonctionnement du canal sodique cellulaire, il intervient dans la régulation de l'excitabilité neuro-musculaire. Son action plus directe sur le système nerveux découle de sa présence en tant que cofacteur de la thiamine pyrophosphate ou cocarboxylase nécessaire à
l'activité neuronale.
Dans toutes les réactions où l'ATP est un substrat, il intervient comme cofacteur lié à l'ATP, le véritable substrat étant en fait Mg TP. Ainsi le magnésium est nécessaire à toutes les synthèses de protéines, d'acides nucléiques, de nucléotides, de lipides et de glucides et à l'activation de la contraction musculaire.
L'absorption du magnésium s'effectue le long de l'intestin grêle. Il est filtré par le glomérule rénal qui conserve le magnésium en présence d'une ration alimentaire appauvrie en Mg.

L'hypomagnésiémie entraîne une asthénie, une somnolence et des troubles digestifs dominés par l'anorexie, les nausées ou les vomissements, ainsi qu'une excitabilité neuro-musculaire exprimée par des tremblements, des fasciculations musculaires, voire des convulsions chez l'enfant.
Les principales causes de déficience sont la malabsorption dans les diarrhées chroniques, la malnutrition protéique ; les diurétiques augmentent les pertes en Mg dont les besoins sont par ailleurs accrus pendant la lactation. La transpiration excessive est aussi une cause d'élimination importante de Mg.

L'hypermagnésiémie provoque un trouble généralisé de la transmission neuro-musculaire, probablement par inhibition de la libération synaptique de l'acétylcholine. Cette action curare-like donne des perturbations à l'E.C.G. (allongement de PR, élargissement de QRS, augmentation d'amplitude de l'onde T), une hypo ou une aréflexie ostéo-tendineuse, de l'hypotension, une dépression respiratoire et de la somnolence. L'arrêt cardiaque peut survenir en cas de concentrations élevées du Mg sanguin (environ 25 mEq/litre).

PHARMACOLOGIE :


A doses moyennes, le carbonate de Mg provoque une action purgative douce. Il possède aussi une action antiacide certaine en tamponnant l'hyperacidité du suc gastrique et il aurait également des propriétés diurétiques.

EXPERIMENTATION :


Il revient à Hahnemann d'avoir fait de Magnesia carbonica un médicament important de maladies aiguës et chroniques.
L'expérimentation pathogénétique et l'observation clinique confirment l'action prépondérante de Magnesia carbonica sur :
- le système nerveux : hyperesthésie et hyperexcitabilité et secondairement sur
- l'appareil digestif : gastro-entérite avec hyperacidité et pyrosis,
- l'appareil génital féminin : dysménorrhée,
- sur la peau et les muqueuses qui sont désséchées.

SYMPTOMES NEUROLOGIQUES :


- Elancements aigus, fulgurants, suivant les trajets nerveux, accompagnés d'une sensation d'engourdissement, voire de faiblesse paralytique.
- Névralgie faciale gauche aiguë, déchirante ou perçante comme par un fer rouge, fulgurante, en éclairs.
- Névralgie dentaire ayant des caractéristiques identiques avec souvent une sensation de dents trop longues.

Ces névralgies sont caractérisées par leur :
. aggravation nocturne et par le repos et leur
. amélioration par le mouvement ou la position assise, penché en avant et la pression.

Ces modalités obligent le sujet à bouger constamment, à se déplacer sans cesse.
- Perte d'équilibre avec ou sans perte de conscience, "sensation de vertige".

SYMPTOMES DIGESTIFS :


- Goût acide dans la bouche avec sialorrhée sanglante.
- Eructations sûres et pyrosis.
- Flatulence abdominale non soulagée par les gaz ou les borborygmes et suivie de diarrhée d'odeur aigre, aqueuse, verte, écumeuse comme du frai de grenouille, accompagnée d'épreintes douloureuses mais pas de ténesme. D'autres fois, les selles sont dures, difficiles à expulser ou, chez les bébés, blanches, molles comme du mastic. La proctalgie intolérable se manifeste à 4 heures du matin par une sensation de coups d'aiguilles extrêmement vifs.

SYMPTOMES GYNECOLOGIQUES :


- Dysménorrhée douloureuse avec flux assez pauvre de sang épais, noir comme de la poix, plus abondant en décubitus et la nuit.
- Coryza ou gorge douloureuse avant l'apparition des règles (Graphites a mal à la gorge pendant les règles).

Source : Homéopathie, thérapeutique & matière médicale, Boiron 1998

Utilisation(s) en homéopathie

Diarrhée

9 CH 5 granules après chaque selle

Diarrhée verte mousseuse (comme du frais de grenouille) irritante provoquée par le lait (enfant intolérant au lait)

Diarrhée du nourrisson

5 CH 5 granules dans 5mL d'eau pure

Lorsque les diarrhées sont accompagnées de douleurs soulagées par la position pliée en deux


Modalités

Aggravation

La nuit, par le repos, par les changements de température et avant les règles

Amelioration

Par le mouvement, en se penchant en avant, en marchand au grand air (malgré une frilosité) et par l'air chaud