logo

Homéopathie : Mercurius proto-iodatus

Homéopathie Mercurius proto-iodatusLe protiodide est un iodure de mercure qui était un médicament très couramment utilisé au cours du 19ème siècle, prescrit pour tout, de l'acné à la maladie rénale. Il était également le traitement de choix pour la syphilis. Il était disponible sur le comptoir dans n'importe quelle pharmacie, la forme la plus courante étant une décoction de protiodide, de réglisse, de glycérine et de guimauve. Pris par voie orale, et à faibles doses, le protiodide provoque une salivation excessive, une haleine fétide, des saignements des gencives et des maux de dents. L'utilisation excessive ou un surdosage entraîne une faiblesse physique, perte de dents, hémolyse (destruction des globules rouges) du sang et une nécrose des os et des tissus du corps. Les premiers signes d'un surdosage sont des tremors musculaires, des chorée, et l'ataxie locomotrice.

Utilisation(s) en homéopathie

Maux de gorge

9 CH 5 granules 2 fois par jour

Amygdalite droite