logo

Homéopathie : Verbascum thapsus

Homéopathie Verbascum thapsusLa molène thapsus (Verbascum thapsus), plus connue sous le nom de molène Bouillon-blanc, Bouillon-blanc ou Bouillon jaune est une espèce de plante bisannuelle du genre Verbascum (les molènes) de la famille des Scrophulariaceae. L'huile essentielle de la fleur était utilisée contre les catarrhes et les coliques, et, en Allemagne, contre les otites, les engelures, l'eczéma et d'autres affections externes. L'application locale de diverses préparations à base de V. thapsus a été recommandée pour le traitement de la gale, de brûluress, des hémorroïdes, entre autres. Des études récentes ont constaté que le Bouillon blanc contient des composés de type glycyrrhizine ayant une potentielle action bactéricide et anti-tumorale. Ces composés sont concentrés dans les fleurs. Différents extraits ont des niveaux variables d'efficacité contre les bactéries. La Commission E allemande a autorisé l'usage médicinal de la plante contre les catarrhes. Elle a également fait partie de la pharmacopée nationale aux États-Unis et au Royaume-Uni. Les feuilles de la plante, ainsi que les semences, contiennent de la roténone, en quantités inconnues.

Action générale

La première pathogénésie a été établie par Hahnemann. Verbascum possède un tropisme préférentiel pour les muqueuses respiratoires : inflammation avec coryza, larmoiement abondant, toux croupale avec enrouement. Il agit également sur les névralgies faciales avec douleur broyante ou en éclair de localisation malaire ou temporomaxillaire, à paroxysme périodique biquotidien (matinée et après-midi).

Source : Homéopathie, thérapeutique & matière médicale, Boiron 1998

Utilisation(s) en homéopathie

Névralgie faciale

5 à 15 CH 5 granules 3 à 4 fois par jour

Lorsque la douleur est aggravée en parlant, en mastiquant, par le toucher, elle est améliorée en serrant les dents

5 à 15 CH 5 granules 3 fois par jour

Lorsque la névralgie est de localisation frontale avec aggravation par les changements de température, l'air froid et une obstruction nasale