logo

Lavande aspic / Lavandula spica DC. (Lavandula latifolia Medic.)

La Lavande aspic (Lavandula latifolia, anciennement L. spica) est un arbrisseau de la famille des Lamiaceae, présent en Espagne, en France et au sud de l’Angleterre. Il affectionne les zones de petite montagne, au climat méditerranéen, où il pousse en buissons. On le trouve également dans les Pyrénées, dans les montagnes séparant Valencia de l’Aragon et en Catalogne.

Famille botanique : Lamiacées

Organe producteur : Fleurs

Biochimie : Linalol, 1.8 cinéole, camphre (13%), bisabolène

Propriétés : Anti-infectieux, Fluidifiant


Voies d'administration

Voie oraleVoie cutanéeDiffusion
pastille pastille pastille pastille pastille pastille

Utilisation en aromathérapie

Sinusite

1 goutte + 1 goutte d'Arbre à thé

Sur un comprimé neutre, matin, midi et soir pendant 5 jours

Rhinopharyngite

1 goutte + 1 goutte d'Arbre à thé

Sur un comprimé neutre, matin, midi et soir pendant 5 jours

Trachéite, trachéobronchite

1 goutte + 1 goutte d'Arbre à thé

Sur un comprimé neutre, matin, midi et soir pendant 5 jours

Bronchite aiguë

1 goutte + 1 goutte d'Arbre à thé

Sur un comprimé neutre, matin, midi et soir pendant 5 jours

Otite

2 gouttes + 5 gouttes d'huile végétale de Macadamia

Masser sous l'oreille infectée

Mycose cutanée

2 gouttes + 5 gouttes d'huile végétale de Calophylle

Appliquer sur la mycose matin et soir

Toux grasses

1 goutte sur un comprimé neutre

A prendre matin, midi et soir pendant 5 jours

Acné juvénile

1 goutte

Déposer sur les boutons importants à l'aide d'un coton tige, 2 à 3 fois par jour


Précautions d'emploi

Demandez conseils à votre pharmacien

Enfant de moins de 12 ans

Asthmatique

Contre indications

Utilisation prolongée

Femme enceinte et allaitante

Enfant de moins de 7 ans

Epileptique

Allergie à l'un des composants de l'huile essentielle

Homéopathie Conseils est un site de conseils et d’information sur l'homéopathie, la phytothérapie et l'aromathérapie. En aucun cas nous ne remplaçons la visite d'un médecin qui est le seul à même de poser le bon diagnostic. L'utilisation des médecines douces et l'automédication en règle générale doit être faite avec discernement. Si vos symptômes persitent veuillez consulter votre médecin ou votre pharmacien.