logo
Carte des producteurs

Grossesse, constipation

La constipation durant la grossesse est due à l'augmentation de volume de l'utérus qui va faire pression sur l’appareil digestif et à la progestérone, une hormone sécrétée en grande quantité pendant la grossesse, qui ralentit le travail des muscles intestinaux.

Homéopathie, symptômes associés

Lorsqu'il existe une coexistence d'une constipation et d'une congestion du petit bassin, à prendre systématiquement

Collinsonia canadensis 5 CH

5 granules 2 fois par jour

Lorsqu'il existe une impression de boule au niveau du rectum, systématiquement en cas de grossesse

Sepia officinalis 9 CH

5 granules par jour jusqu'à la fin de la grosesse


Pathologie(s) associée(s)

Grossesse, contractions utérines

Une contraction utérine affecte les muscles qui composent l'utérus et qui, associée à d'autres, doit aboutir à l'accouchement. Lors d'un accouchement, la première phase du travail se reconnaît à la fréquence plus élevée des contractions, qui d'abord éloignées de 10 à 30 minutes, vont s'accélèrer jusqu'au rythme d'une toutes les deux minutes. Leur durée augmente également, passant de 40 secondes à 70-90 secondes. Chaque contraction dilate davantage le col de l'utérus, jusqu'à ce qu'il atteigne environ 10 cm de diamètre.

Grossesse, nausées et vomissements

Les nausées, parfois suivies de vomissements affectent une femme sur deux pendant les 3 premiers mois de grossesse. Leur mécanisme n’est pas encore élucidé. Certains attribuent les nausées aux hormones de la grossesse. D’autres les mettent sur le compte de manifestations psychosomatiques.

Grossesse, somnolence

La somnolence lors de la grossesse est un phénomène fréquent du à des modifications hormonales : suite à l'élévation d'oestrogène et de progestérone il y aura une diminution du sommeil paradoxal. Les modifications physiologiques vont globalement entrainer une diminution de l'efficacité du sommeil.