logo

Carbo animalis

Carbo animalisLe noir animal ou charbon d’os ou charbon animal est une matière riche en carbone obtenue « par la calcination à l’abri de l’air des os dans un creuset pour empêcher l’accès de l’air ».

Utilisation(s) en homéopathie

Acné rosacée

5 CH 5 granules par jour

Lorsque le visage présente une coloration violacée avec sensation de brûlure


Modalités

Aggravation

Par le froid

Amelioration

Dans une chambre chaude ou par éructations

Action générale

Hahnemann a effectué la première pathogénésie du charbon animal. Il a précisé la préparation de la souche :
"Pour préparer le charbon animal, on met dans des charbons ardents un épais morceau de cuir de boeuf, qu'on laisse brûler jusqu'à ce qu'il ne jette plus de flammes ; alors on le place promptement, encore rouge de feu, entre deux plaques de pierre, afin qu'il s'éteigne de suite, sans quoi il continuerait de brûler, et son charbon se détruirait en grande partie".

La pathogénésie de Carbo animalis, largement clinique, est très voisine de celle de Carbo vegetabilis.

Elle concerne essentiellement :
- L'état général et le psychisme :
. faiblesse intense, défaut d'énergie, prostration ;
. anxiété, tristesse, désespoir, recherche de la solitude.
- L'appareil digestif :
. éructations, brûlures gastriques, nausées ;
. ballonnements, distension abdominale importante ;
. brûlures ano-rectales aggravées à la marche, avec suintement, rectorragies, hémorroïdes.
- L'appareil circulatoire :
. palpitations avec sensation de froid, tendance au collapsus, aggravées par les repas.
- L'appareil respiratoire :
. épistaxis,
. râles muqueux dans la poitrine,
. expectoration muco-purulente malodorante.
- Les ganglions :
. induration avec douleurs brûlantes très intenses,
. aspect violacé sans tendance suppurative mais avec
. évolution lente vers l'ulcération.
- La peau :
. rougeur et enflure du nez ;
. coloration violacée, capillarose en réseau ;
. cyanose ;
. éruption de teinte cuivrée à la face ;
. sueur malodorante, abondante, nocturne, tachant le linge en jaune.

Source : Homéopathie, thérapeutique & matière médicale, Boiron 1998
Homéopathie Conseils est un site de conseils et d’information sur l'homéopathie, la phytothérapie et l'aromathérapie. En aucun cas nous ne remplaçons la visite d'un médecin qui est le seul à même de poser le bon diagnostic. L'utilisation des médecines douces et l'automédication en règle générale doit être faite avec discernement. Si vos symptômes persitent veuillez consulter votre médecin ou votre pharmacien.