logo

Ecchymose

Ecchymose homéopathie aromathérapie phytothérapie Lorsqu'un corps frappe des parties molles de l'organisme il peut produire une contusion : lésion sans rupture de la peau ni fissure des tissus qui se caractérise par une décoloration initiale puis un renflement. On parle d'ecchymose seulement lorsqu'il y a une extravasation sanguine dermique, autrement dit du sang qui quitte les vaisseaux. C'est une variété de purpura réalisant des taches de largeur variable aux contours irréguliers. Elle est généralement causée à la suite d'un choc et résulte de l'endommagement des capillaires sanguins, ce qui va permettre au sang de diffuser dans les tissus avoisinants. Généralement bénignes, les ecchymoses peuvent néanmoins résulter ou être associées à des traumatismes plus graves : troubles de la coagulation, fractures, etc.

homeopathie-li

Homéopathie, symptômes associés

Dès l'apparition de l'ecchymose jusqu'à sa disparition

Arnica montana 9 CH

5 granules 3 fois par jour dès que possible

Lorsque l'ecchymose est d'aspect violacé, en association avec Arnica montana

Ledum palustre 5 CH

5 granules 2 fois par jour

Lorsque le patient montre des ecchymoses mammaires ou des membres inférieures, en association avec Arnica montana

Bellis perennis 5 CH

5 granules 3 fois par jour


aromatherapie-li

Aromathérapie, huiles essentielles

Hélichryse italienne / Helichrysum italicum G.Don var. serotinum

2 gouttes

En massage sur la contusion, 3 fois par jour

Vulnéraire, Fluidifiant sanguin


pathologie-li

Pathologie(s) associée(s)

Escarre

Une escarre (parfois appelée plaie de lit ou ulcères de décubitus) est une lésion cutanée d’origine ischémique liée à une compression des tissus mous entre un plan dur et les saillies osseuses....

Verrue

La verrue est une petite excroissance de la peau ou une petite lésion qui peut être induite par un microtraumatisme, et peut apparaître sur presque toutes les régions du corps. On peut la retrouver sur la main, le...

Bécégite

La bécégite est une complication de la vaccination par le BCG, le plus souvent bénigne. C'est une réaction inflammatoire locale ou régionale, elle s’observe le plus fréquemment chez des enfants vaccinés avant l’âge de 6 ...