logo

Homéopathie : Cadmium sulfuricum

Homéopathie Cadmium sulfuricumLe sulfate de cadmium est un composé chimique utilisé dans les batteries. La souche se présente sous la forme d'une poudre cristalline blanche.

Action générale

TOXICOLOGIE :


L'intoxication cadmique professionnelle, aiguë ou chronique, se fait essentiellement par voie respiratoire (inhalation de vapeurs de cadmium) et éventuellement par voie cutanée, à la faveur d'excoriations.
L'intoxication aiguë par voie respiratoire provoque une bronchopneumopathie plus ou moins sévère, avec dans les formes graves, oedème aigu du poumon et troubles neurologiques. L'évolution secondaire, même après éviction du risque, se fait vers un emphysème pulmonaire sévère et une insuffisance respiratoire inexorable conduisant à l'exitus.

L'intoxication chronique, rare, est le fait d'une exposition prolongée et se manifeste :
- par un dépôt de sulfure de cadmium dans l'émail des dents, la "dent jaune cadmique" ;
- par des troubles osseux : annoncés par des névralgies ou des paresthésies invalidantes, ils ne sont révélés que par l'examen radiologique :
- stries osseuses caractéristiques du syndrome de Looser-Milkmann siégeant avec prédilection au bassin, au thorax et aux omoplates ;
- par des lésions éventuelles des gonades : sclérohyalinose tubulaire avec azoospermie secondaire ;
- par la néphrite cadmique : peu évolutive, elle se caractérise par une protéinurie isolée et sa richesse en alpha 2-globulines.

EXPERIMENTATION PATHOGENETIQUE :


Elle focalise le tropisme d'action de Cadmium sulfuricum sur :
- le tractus digestif et particulièrement l'estomac :
. inflammation à tendance ulcérative de la muqueuse gastrique,
. gastro-entérite sévère avec nausées pénibles et vomissements noirâtres, voire fécaloïdes ;
- le système nerveux :
. paralysies avec paresthésies douloureuses du territoire paralysé (particulièrement du nerf facial).

Source : Homéopathie, thérapeutique & matière médicale, Boiron 1998

Utilisation(s) en homéopathie

Cancérologie

9 CH 5 granules 3 fois par jour

Lorsque la chimiothérapie provoque des vomissements avec hématémèses

Gastro-entérite aiguë

9 CH 5 granules 2 à 3 fois par jour

Lorsque les vomissements sont déclenchés par le moindre mouvement et accompagnés d'hématémèses

Oligospermie

15 ou 30 CH 1 à 2 doses par semaine

Systématiquement

Paralysie faciale

15 ou 30 CH 5 granules 2 à 3 fois par jour

Lorsque la paralysie faciale est a frigore


Modalités

Aggravation

Par le vent froid et le mouvement

Amelioration

Par l'immobilité