logo

Homéopathie : China rubra

Homéopathie China rubraLe Quinquina (Cinchona officinalis) est un arbuste ou un petit arbre sempervirent de la famille des Rubiacées, originaire de l'Équateur. Il est exploité pour son écorce dont on tire la quinine, fébrifuge et antipaludéen naturel.

Action générale

Ce médicament est à l'origine de la démonstration par Samuel Hahnemann du bien-fondé de la relation thérapeutique de similitude déjà énoncée en son temps par Hippocrate et qui devait devenir la base de l'homéopathie. China fut en effet le premier médicament expérimenté par Hahnemann
en 1790 et il reste d'usage très courant.
China tire l'essentiel de son pouvoir pharmacodynamique de plusieurs alcaloïdes dont les principaux sont la quinine, la quinidine et la quinicine. On note également la présence de ß-sitostérol, d'acide quinique et de traces d'huile essentielle.

LA TOXICOLOGIE AIGUE OU SUBAIGUE


met en évidence :
- une phase de gastro-entérite aiguë comportant des nausées, des vomissements profus et de la
diarrhée ; puis
- l'apparition rapide de troubles neurosensoriels :
. atteinte de la 8e paire dans l'heure suivant l'ingestion :
. bourdonnements d'oreilles,
. vertiges,
. hyper puis hypoacousie ;
. des troubles visuels dès la 4e ou 5e heure :
. photophobie, diplopie, flou visuel,
. perturbations de la vision des couleurs,
. scotomes, mydriase, rétrécissement du champ visuel,
. parfois cécité.

Il semble que l'essentiel de ces troubles soient dus à l'intoxication par la quinine.
- des troubles cardio-vasculaires dont la responsabilité peut être attribuée à la quinidine apparaissent de une à trois heures après l'ingestion :
. tachycardie avec hypotension modérée,
. élargissement du complexe QRS et allongement de PR à l'E.C.G. pouvant accompagner un rythme nodal et aboutir à l'exitus.
- l'effondrement concomitant du tonus musculaire serait plutôt le fait de l'action spasmolytique de la quinicine.

L' INTOXICATION CHRONIQUE :


révèle outre les troubles précédents, une série d'autres signes plus ou moins importants :
- vaso-dilatation cutanée, anémie (hémolyse chez le paludéen), purpura thrombolytique et surtout
- l'atteinte de la sphère neurologique :
. céphalées, états d'agitation et de délire, convulsions,
. hyperthermie et sueurs par dérèglement des centres supérieurs de la thermorégulation,
. troubles respiratoires par sidération des centres bulbaires, l'apnée comme l'insuffisance circulatoire pouvant conduire au coma et à la mort.

LES EXPERIMENTATIONS PATHOGENETIQUE ET CLINIQUE


confirment l'électivité de l'action du médicament sur quatre cibles principales :
- l'appareil digestif :
. ballonnement de tout l'abdomen qui est distendu avec borborygmes ;
. diarrhée peu ou pas douloureuse mais épuisante ;
- les organes neuro-sensoriels :
. hyperesthésie sensorielle au bruit, à la lumière, aux odeurs, au toucher pendant une première
phase très courte d'excitation puis
. acouphènes et troubles visuels pendant une seconde phase de sidération ;
- l'appareil cardio-vasculaire :
. troubles du rythme,
. anémie,
. troubles de la coagulation (hémorragies) ;
- le système nerveux central :
. dérèglement de la thermo-régulation : fièvre périodique intermittente, hypersensibilité au froid ;
. adynamie et hypotonie musculaire.

Source : Homéopathie, thérapeutique & matière médicale, Boiron 1998

Utilisation(s) en homéopathie

Aérophagie

5 CH 5 granules 2 fois par jour

Flatulence générale avec ballonnements de tout l'abdomen qui est distendu, goût amer dans le bouche, aggravation par le toucher amélioration par la chaleur

Asthénie (fatigue) due à la convalescence d'une maladie infectieuse

9 CH 5 granules 3 fois par jour

Lorsque l'asthénie est due à une perte de liquide organique (sueurs profuses, ou diarrhées abondantes)

Colopathie fonctionelle

9 CH 5 granules après chaque repas

Lorsque le patient est sujet aux ballonnements

Diarrhée

9 CH 5 granules toutes les heures

Lorsque la diarrhée s'accompagne d'aérocolie et d'asthénie

Dyspepsie avec flatulences

9 CH 5 granules après chaque repas

Lorsque le ballonnement intéresse tout l'abdomen et s'accompagne de borborygmes

Dyspepsies, ballonnements

9 CH 5 granules 3 fois par jour

Ballonnements de l'abdomen dans son ensemble sensible à la palpitation diarrhées possibles, épuisantes intolérance aux fruits, lait, alcool

Epistaxis

9 CH 5 granules toutes les 10min pendant une heure

Lorsque le patient subit une perte de liquide physiologique

Gastro-entérite aiguë

9 CH 5 granules au rythme des diarrhées

Diarrhées indolores abdomen, ballonné en entier, est hypersensible à la palpation sensation d'asthénie, voire de malaise survient après un abus de fruit intéressant aussi en convalescence

Gastro-entérites fébriles

9 CH 5 granules toutes les heures

Lorsque le patient présente des ballonnements abdominaux, des sueurs et une asthénie

Gastro-entérites non fébriles

9 CH 5 granules toutes les heures

Lorsqu'il existe des ballonnements abdominaux et une asthénie

Gingivorragie

9 CH 5 granules 3 fois par jour

Lorsqu'il existe une perte de liquide physiologique

Grippe, convalescence

9 CH 5 granules 3 fois par jour

Lorsque la convalescence est marquée par une asthénie

Hémorragie

9 CH 5 granules toutes les heures

Lorsque le patient subi une perte de liquide physiologique, à prendre donc systématiquement

Hyperhidrose

9 CH 5 granules au coucher

Lorsque le patient transpire abondamment la nuit en dormant

Ménométrorragie

9 CH 5 granules 4 fois par jour

Lorsque le patient subi des pertes liquidiennes, ici systématiquement

Ménorragie

9 CH 5 granules 4 fois par jour

Lorsque le patient subit des pertes liquidiennes, ici systématiquement

Préparation à l'intervention chirurgicale

9 CH 5 granules 2 fois par jour

Pour combattre l'anémie et la fatigue consécutives à une déperdition de liquide physiologique ou pathologique

Soins post-opératoires

9 CH 5 granules 3 fois par jour

Lorsque l'on souhaite combattre l'anémie et la fatigue consécutives à une déperdition de liquide physiologique ou pathologique

Suites d'intervention chirurgicale

9 CH 5 granules 2 fois par jour

Pour combattre l'anémie et la fatigue consécutives à une déperdition de liquide physiologique ou pathologique

Suites de l'accouchement

9 CH 5 granules 2 fois par jour pendant une semaine

Lorsqu'il y a sensation de fatigue


Modalités

Aggravation

Par les courants d'air, le toucher, l'absorption de fruits (coliques) et le lait

Amelioration

Par la chaleur, la pression forte, et en se courbant en deux (coliques)