logo

Homéopathie : Kalium bichromicum

Homéopathie Kalium bichromicumLe dichromate de potassium, aussi appelé bichromate de potassium, est un solide ionique orange. Le bichromate de potassium provoque des allergies, surtout des eczémas atopiques ou de contact, chez les personnes sensibles au chrome. Il est très difficile de ne pas être en contact avec le chrome, car des sels de chrome (dont le bichromate de potassium) sont présents en de nombreuses circonstances, notamment le tannage du cuir et le travail du ciment.

Action générale

C'est une substance de toxicité locale et générale.

L' INTOXICATION AIGUE PROVOQUE :


- une gastro-entérite aiguë suivie de déshydratation et de collapsus, puis
- une tubulo-néphrite et hépatite toxiques aiguës.

L' INTOXICATION CHRONIQUE ENTRAINE :


- des lésions muqueuses avec des sécrétions épaisses, adhérentes, ayant un aspect de muco-pus ;
- des lésions cutanées : les chromates contenus dans la poussière de maison sont responsables d'eczéma de contact allergique :
. soit du dos des mains : très prurigineux, aigu et suintant ou chronique et alors sec et crevassé ; il peut s'étendre aux plis de flexion et aux avant-bras ;
. soit de la paume des mains : il s'agit parfois d'eczéma dyshidrosique avec des poussées devésicules ou de vésiculo-bulles très prurigineuses, mais le plus souvent d'eczéma sec, hyperkératosique, se fissurant au moindre traumatisme.
Ceci peut aussi se manifester par une dermite atopique, touchant de façon privilégiée les pulpes du pouce, de l'index et du médius de la main manipulant les produits allergisants.
Dans certains cas d'intoxication chronique prolongée, on observe des ulcérations des fosses nasales.

L'EXPERIMENTATION PATHOGENETIQUE


a permis de préciser une symptômatologie plus nuancée en montrant une action élective :
- sur toutes les muqueuses, mais essentiellement sur les muqueuses digestives et respiratoires où il agit en deux temps :
. inflammation avec sécrétions abondantes de mucus adhérent, visqueux comme de la gelée et qui peut même constituer des membranes épaisses jaune verdâtre ;
. formation d'ulcérations profondes, à bords réguliers, comme taillées à l'emporte-pièce ;
- sur le tissu fibreux et le périoste ;
- sur la peau.

SYMPTOMES DIGESTIFS :


- Aphtose buccale, avec ulcérations profondes à bords nets, comme à l'emporte-pièce, avec membranes jaunes ou jaune verdâtre. Salive visqueuse, filandreuse, fétide.
- Luette oedématiée qui pend comme un petit sac rempli d'eau (Apis), avec ulcérations caractéristiques sur les piliers du voile du palais.
- Pyrosis, brûlures de la région gastrique, allant de l'épigastre à la colonne vertébrale, parfois en rapport avec un ulcère rond de l'estomac
- Douleurs précoces après le repas, ou calmées par le repas et réapparaissant après.
- Pesanteur et plénitude post-prandiales, avec nausées et vomissements bilieux, jaunâtres, amers.
- Des lésions gastriques ulcéreuses peuvent également se développer en l'absence de toute douleur.

SYMPTOMES RESPIRATOIRES :


- Coryza avec douleurs et pression à la racine du nez (Sticta pulmonaria, Kalium iodatum, Cinnabaris) surtout après arrêt d'un écoulement habituel (Lachesis).
- Ecoulement de mucus épais, visqueux, jaune ou jaune verdâtre, parfois sanglant, collant et pouvant former des croûtes adhérentes dans les fosses nasales, ou tomber dans l'arrière gorge qu'il irrite.
- Toux violente, aggravée le soir en se déshabillant, ou entre deux et trois heures du matin, suivie d'expectoration caractéristique.

SYMPTOMES RHUMATISMAUX :


- Douleurs ayant les caractéristiques générales ci-dessous décrites.
- Sciatalgie préférentiellement gauche avec douleurs apparaissant et disparaissant brusquement, se déplaçant le long de la jambe, améliorée par le mouvement et la flexion (Ammonium muriaticum est aggravé assis).
- Douleurs à la plante des pieds et surtout au talon (Lycopodium, Medorrhinum, Antimonium crudum, Ledum palustre).

SYMPTOMES CUTANES :


- Eruptions erythémateuses rappelant la rougeole en plus intense (Pulsatilla).
- Eruptions papuleuses puis pustuleuses avec croûtes et suintement caractéristique.
- Lésions croûteuses, impétigoïdes.
- Ulcérations à bords réguliers, creusant en profondeur, avec exsudations visqueuses, tenaces, jaunes ou jaune verdâtre, peu ou pas douloureuses.

Source : Homéopathie, thérapeutique & matière médicale, Boiron 1998

Utilisation(s) en homéopathie

Aphte, aphtose

9 CH 5 granules toutes les 2 heures

Lorsque les aphtes se présentent sous forme d'ulcérations arrondies, comme découpées à l'emporte-pièce

Coryza humide, avec écoulement nasal épais

9 CH 5 granules 4 fois par jour

Ecoulement nasal jaune verdâtre adhérent, très visqueux, formant des croutes dans les narines

Dyspepsie, brûlures digestives

5 CH 5 granules toutes les heures

Lorsque les brûlures digestives sont aggravées par l'ingestion de bière

Intolérances alimentaires

9 CH 5 granules 2 fois par jour

Intolérance à la bière

Lumbago

5 CH 5 granules toutes les heures

Lorsque les douleurs sont localisées, erratiques, à début et à fin brusque

Migraine

5 CH 5 granules toutes les heures

Lorsque la migraine est sus-orbitaire, surtout du côté droit, punctiformes, précédées de troubles visuels. Souvent accompagné de vomissements épais, la douleur est améliorée par pression locale.

Rhinite infectieuse avec écoulement nasal purulent

9 CH 5 granules 3 fois par jour

Lorsque l'inflammation des muqueuses s'accompagne de sécrétions épaisses

Rhinopharyngite

9 CH 5 granules 4 fois par jour

Ecoulement très épais jaune verdâtre formant des croûtes et des bouchons tendance à la sinusite frontale avec une douleur punctiforme

Sinusite

9 CH 5 granules 4 fois par jour

Ecoulement épais jaune visqueux adhérent parfois stries de sang tendance à former des bouchons et des croûtes douleurs violentes localisées

Talalgie

5 CH 5 granules 2 fois par jour

Lorsque les douleurs sont localisées, erratiques, à début et à fin brusque

Tendinite

5 CH 5 granules 2 fois par jour

Lorsque la douleur à la pression est très localisée

Ulcère variqueux

9 CH 5 granules 2 fois par jour

Lorsque l'ulcère est creusé, bien dessiné, comme découpé à l'emporte pièce


Modalités

Aggravation

Par le froid, l'air frais, en se déshabillant, entre 2 et 3h du matin, par le mouvement (sauf sciatalgie et douleurs des membres inférieurs) et par la bière (troubles digestifs)

Amelioration

Par la chaleur (sauf prurit par le froid)