logo

Homéopathie : Viola odorata

Homéopathie Viola odorataLa violette odorante ou Viola odorata est une petite plante vivace de la famille des Violaceae formant des colonies plus ou moins étendues, aux tiges formant des stolons, aux feuilles ovales, en cœur à la base, munies d'un long pétiole et aux fleurs odorantes, au bout d'une mince tige, fleurissant de février à mai, formées de cinq pétales violet dont l'inférieur est muni d'un éperon qui sont stériles (alors que de petites fleurs verdâtres et tardives forment des graines). L'infusion de fleurs de violette odorante est sudorifique. Toutes les violettes ont des propriétés émollientes et expectorantes, et ont été employées dans le traitement de maladies respiratoires telles que la bronchite et la coqueluche, encore de nos jours sous forme de pastilles à sucer. La violette odorante a une longue histoire d'utilisation en herboristerie. On lui a attribuée, sans aucune preuve, des vertus contre l'épilepsie, l'asthme, les maladies de peau et l'eczéma. Ce serait également un laxatif doux, un dépuratif, un diurétique, un émollient... Des bains à base de décoction de feuilles donneraient des résultats pour les maladies rhumatismales. La racine est émétique du fait de la présence de violine.

Action générale

Elle s'exerce préférentiellement sur les articulations du poignet, principalement le droit, avec des douleurs irradiant dans l'avant-bras et le bras.

Source : Homéopathie, thérapeutique & matière médicale, Boiron 1998

Utilisation(s) en homéopathie

Rhumatismes

4 à 7 CH 5 granules 3 à 4 fois par jour

Lorsque les rhumatismes sont localisés dans le poignet, la douleur irradie dans l'avant bras et le bras

Rhumatismes des phalanges

4 à 7 CH 5 granules 3 fois par jour

Lorsque les rhumatismes sont localisés dans le poignet, la douleur irradie dans l'avant bras et le bras