logo

Toux quinteuses

La toux quinteuse est une expiration spasmodique et bruyante de l’air, lorsqu’elle sort brutalement depuis l’arrière de la gorge comme des décharges subites.

Homéopathie, symptômes associés

Toux quinteuse par chatouillement laryngé avec rejet de mucosités filantes aggravation avant minuit, le matin au réveil, dans une pièce chaude amélioration en buvant de l'eau froide

Coccus 5 CH

5 granules au rythme des quintes

Toux quinteuse, courte, rapide, précipitée, revenant par accès, empêchant le malade de respirer, avec sensation de chatouillement laryngé comme par une plume aggravation le nuit, en parlant, buvant, riant amélioration par la chaleur du lit en se tenant le ventre pour empêcher les côtes de bouger

Drosera rotundifolia 15 CH

5 granules au coucher

Toux spasmodique, violente, explosive, provoquée par l'air froid avec étouffement précédant la quinte couleur rouge pourpre du visage épuisement après la toux qui rejette des mucosités aggravation par le froid aggravation la nuit (le malade met son nez sous les couvertures pour éviter de tousser)

Corallium rubrum 5 CH

5 granules au rythme des quintes


Pathologie(s) associée(s)

Laryngite

Les laryngites sont des inflammations du larynx souvent infectieuses d’origine virale ou bactérienne. Une laryngite peut être plus ou moins dangereuse selon le siège de l’affection. Il existe aussi des laryngites chroniques irritatives dues au tabac ou à la mauvaise utilisation de sa voix.

Rhinopharyngite

La rhinopharyngite est une maladie infectieuse virale des voies respiratoires hautes, principalement causée par les picornaviridés (dont les rhinovirus) ou les coronavirus. Elle est bénigne la plupart du temps.

Grippe, traitement préventif

Le traitement péventif de la grippe, est un traitement dont le but est d'éviter d'être infecté par le virus de la grippe.
Homéopathie Conseils est un site de conseils et d’information sur l'homéopathie, la phytothérapie et l'aromathérapie. En aucun cas nous ne remplaçons la visite d'un médecin qui est le seul à même de poser le bon diagnostic. L'utilisation des médecines douces et l'automédication en règle générale doit être faite avec discernement. Si vos symptômes persitent veuillez consulter votre médecin ou votre pharmacien.